Actualité théâtrale

Jusqu’au 28 juillet au Théâtre du Roi René

Beaucoup de bruit pour rien Avignon off

La modernité de cette pièce écrite en 1600 est saisissante. Elle est accentuée par la mise en scène intelligente de Salomé Villiers et Pierre Hélie. L’action est placée dans un cadre qui évoque tout autant l’époque de Skakespeare que la période de l’entre deux guerres, entre légèreté et insouciance d’une part, bruits de guerre et batailles de pouvoir de l’autre.
C’est avant tout une comédie et les scènes comiques sont très réussies, en particulier les interventions des gendarmes. Belles scènes de fête et de bal, avec la musique de Charles de Boisseguin et les très beaux costumes et masques de Virginie H.

théâtre : beaucoup de bruit pour rien

Mais le propos n’est pas que léger. Les deux personnages de Benedict et Béatrice, très bien interprétés par Étienne Launay et Salomé Villiers, donnent une image moderne des rapports hommes/femmes et de la conception qu’ils ont du mariage. Apparaît aussi la volonté de vengeance et celle de nuire en propageant la rumeur destructrice que l’on retrouve de nos jours via les réseaux sociaux.
Il faudrait nommer tous les acteurs, ils sont 10, tous excellents, la troupe étant très homogène.
Un classique dont les thèmes et leur traitement font écho à notre société actuelle, parlent aux jeunes autant qu’aux plus âgés. Du monde sur scène, des décors astucieux, du spectacle.... Cela change des spectacles "à l’économie" trop souvent présentés dans le Off.
Allez-y, emmenez vos enfants, une heure et demie de plaisir garantie !

Sylvie Chardon

Théâtre de Roi René (Salle de la Reine)
4 bis rue Grivolas - Avignon
04 90 82 24 35

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « À deux heures du matin »
    Pourquoi cet homme n’a-t-il pas allumé son téléphone portable depuis trois jours, pourquoi a-t-il effacé son compte facebook pour le rouvrir peu après sous un autre nom, pourquoi n’a-t-il pas pris... Lire la suite (17 septembre)
  • « Danser à la Lughnasa »
    Un jeune homme se souvient de l’été 1936 dans la maison familiale isolée en Irlande où il vivait avec sa mère et ses quatre tantes. Michaël s’en souvient car il y eut cet été là le retour de son oncle,... Lire la suite (16 septembre)
  • « Les naufragés » suivi de « La fin de l’homme rouge »
    Après Ressusciter les morts , Emmanuel Meirieu s’attache à nouveau à adapter deux livres témoignages, Les naufragés, avec les clochards de Paris de Patrick Declerck et La fin de l’homme rouge de... Lire la suite (16 septembre)
  • Théâtre 14
    Les nouveaux directeurs du théâtre 14, Mathieu Touzé et Édouard Chapot, proposent aux abonnés et aux curieux, pendant la durée des travaux au théâtre qui vont durer jusqu’au 20 janvier, UN PARCOURS... Lire la suite (13 septembre)
  • « Tempête en juin »
    Ce sont les deux parties de Suite française que Virginie Lemoine et Stéphane Laporte ont adapté et mis en scène (Virginie Lemoine seule pour la seconde partie) dans ces deux spectacles. Irène... Lire la suite (13 septembre)