Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

avant-première le 18 mars à Paris

"Ben X" un film de Nic Balthazar – sortie en salles le 19 mars

L’Agence Cinéma Education, l’équipe animant le site pédagogique "Zéro de conduite", sélectionnant des films de qualité pouvant permettre un travail des enseignants avec leurs élèves, propose pour ce film une démarche comparable à celle ayant précédé la sortie des films remarquables "La visite de la fanfare" ou "Dans la vie" que nous avons présentés dans l’Us-Magazine.
Sont ainsi particulièrement concernés par une projection spéciale de ce film, en avant-première gratuite mardi 18 mars à 20h, au cinéma Miramar à Paris, les enseignants de FRANÇAIS, d’HISTOIRE-GEOGRAPHIE, de SCIENCES MÉDICO-SOCIALES et de PHILOSOPHIE, ainsi que les DOCUMENTALISTES et les CONSEILLERS PRINCIPAUX D’EDUCATION. La réservation est indispensable et s’effectue exclusivement par Internet sur le site pédagogique du film : http://www.zerodeconduite.net/benx . La projection sera suivie d’un débat en présence notamment de Dominique Versini, "Défenseure des enfants".
Réservez vite. Philippe Laville


Ben X est un film de Nic Balthazar d’après son roman "Il ne disait rien du tout".
Ben est un jeune homme silencieux et craintif pour qui l’extérieur représente une constante menace. Elève dans un lycée technique, il est devenu la victime d’un groupe d’élèves qui ne cessent de le traquer, de le harceler, de l’humilier, et qui poussent avec lui la cruauté à l’extrême. S’il trouve un certain réconfort dans la tendresse et l’attention que lui témoignent sa mère et son petit frère, son seul havre de paix reste sa chambre où son ordinateur le plonge dans l’univers d’Archlord, un jeu de rôles en ligne qui le fascine où il devient Ben X, héros invincible dont le cœur bat pour la belle Scarlite…
En 2002, Nic Balthazar publie un roman destiné aux jeunes lecteurs, Il ne disait rien du tout , dont le héros est Ben X. Le succès de l’ouvrage l’incite à en faire une adaptation théâtrale, "Rien" qui donnera lieu à 250 représentations. Ce solo pour acteur et vidéo qui passionne le public débouchera sur un court métrage où l’on verra déjà certains acteurs présents dans la version longue du film.
Pour Nic Balthazar qui s’est inspiré d’un fait divers survenu à Gand, le film est un engagement personnel à propos du suicide et du harcèlement chez les jeunes en Belgique mais également à propos de la drogue, de l’isolement, de la différence et de l’autisme, un handicap qu’on commence à prendre en considération et à mieux comprendre aujourd’hui. Ses camarades agiraient certainement différemment avec Ben s’ils avaient une meilleure connaissance des raisons de son comportement silencieux, fuyant et craintif, et cessaient de le voir comme une poule mouillée.
Ben X s’attache à montrer les mécanismes du harcèlement comme un phénomène qui se déroule dans l’univers clos des jeunes, à l’écart des adultes et qui, généralement, bénéficie du silence des témoins, les auteurs agissant en groupes constitués d’individus à la personnalité forte et qui en imposent. Il aborde également le problème du cyber-harcèlement, un agissement qui ne laisse aucun répit à la victime puisqu’il l’atteint jusque dans ses retranchements et décuple son sentiment d’insécurité. Le film met également la lumière sur l’usage de plus en plus répandu du filmage à l’aide des téléphones portables.
L’école est confrontée indirectement à ces phénomènes quotidiens qui se déroulent souvent dans l’enceinte de ses locaux et, là encore, le film de Nic Balthazar, très juste, marque bien la complexité du sujet et les limites des possibilités d’ingérence de l’institution scolaire dans les dérives de comportement.
Loin du didactisme pesant et des bons sentiments, ce film constitue un outil idéal pour aborder les thèmes du civisme –quel comportement adopter quand on est le témoin de dérives comportementales ?- ou celui du rôle social du jeu chez les jeunes qui les verse dans des univers à part, auxquels les adultes n’ont pas accès et qui échappe à la fois aux domaines de la famille et de l’école…
Ben X, en plus de ses qualités cinématographiques, ouvre sur des sujets de réflexion aujourd’hui essentiels.
Francis Dubois.

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « La bonne réputation »
    Sofia appartient à la haute bourgeoisie locale. En ce début des années 80, elle mène une vie de luxe et d’oisiveté et ne se préoccupe que de futilités. Les échanges superficiels avec ses amies tout aussi... Lire la suite (15 octobre)
  • « L’angle mort »
    Bébé déjà, Dominick disparaissait mystérieusement de la vue de ses proches. Adulte, le pouvoir de se rendre invisible existe toujours mais il ne s’en sert pas beaucoup. Pire, il a fait de son pouvoir... Lire la suite (14 octobre)
  • « Warrior women »
    « Warrior women » dresse le portrait d’une grande dame des luttes indiennes-américaines, Madonna Thunder Hawk. Le film retrace sa vie de militante, de son éveil politique à la fin des années soixante... Lire la suite (13 octobre)
  • « Martin Eden »
    Martin Eden, un jeune marin voué à ne jamais quitter le milieu prolétaire qui est le sien va, grâce à sa nature curieuse et ambitieuse et au bénéfice de rencontres favorables, voir se dessiner une... Lire la suite (13 octobre)
  • « Mathias et Maxime »
    Mathias et Maxime sont deux amis d’enfance. Leurs rapports amicaux et limpides ne sont menacés d’aucun changement jusqu’au jour où, pour les besoin d’un court métrage amateur, on leur demande de jouer... Lire la suite (12 octobre)