Autour du Jazz

Rattrapage.

« Beyond the predictable touch » Edward Perraud

Edward Perraud a, cette année 2015, sorti le deuxième opus de son propre groupe, « Synaesthetic Trip » soit, dans une traduction totalement approximative, un voyage immobile de perceptions simultanées associant différents sens. Un programme qui tient du sublime. D’autant qu’il en rajoute avec le titre : « Beyond the predictable touch », soit au-delà du prévisible pour retrouver le credo de « Das Kapital ».

Jazz : Edward Perraud

Là aussi, il fait appel à toutes les musiques, même celle des grands orchestres de danse des années 30. Les multiples citations pourraient faire l’objet d’un jeu des 1000 euros musical. Le collage se transforme en puzzle. Chaque pièce prend sa place tout en existant par elle-même. Benoît Delbecq, piano et claviers, Bart Maris, trompette et bugle et Arnaud Cuisinier, contrebasse s’inscrivent dans cette esthétique. Le groupe fonctionne. Les invités, Daniel Erdmann, saxophone ténor et Thomas de Pourquery, saxophone alto, sont à l’aise dans cette atmosphère et pour cause…

Ils savent ne reculer devant rien, devant aucun mauvais goût, aucune bluette pour la travailler au corps et à l’âme et la transformer sans qu’elle s’en rende compte. Ils ne craignent ni le romantisme ni l’improvisation la plus débridée.

Nicolas Béniès.

« Beyond the predictable touch », Edward Perraud, Quark distribué par L’Autre Distribution.

Autres articles de la rubrique Autour du Jazz

  • « Rhapsodie », Gaëtan Nicot Quartet
    Les pianistes d’aujourd’hui sont soumis à des vents d’influence qui soufflent follement. Difficile de les ignorer. Tempêtes, orages que sont Bill Evans et Keith Jarrett en particulier ou les... Lire la suite (9 janvier)
  • « Intermezzo »
    Sarah Lancman avait défrayé la chronique avec un premier album. « Intermezzo », un titre adapté au deuxième album qu’elle signe, est une rencontre avec le pianiste Giovanni Mirabassi pour un répertoire... Lire la suite (8 janvier)
  • « Les disques de la Victoire, American Army V-Discs 1943-49 »
    Le 75e anniversaire du débarquement a suscité une débauche de manifestations pour glorifier la Libération. La musique a été oubliée de même qu’un travail de mémoire pourtant toujours utile. Plutôt que de... Lire la suite (Décembre 2019)
  •  Woody Herman, New York, Hollywood, Monterey
    La collection « Quintessence » dirigée par Alain Gerber (Frémeaux et associés) fait toujours la preuve d’un choix affiné dans la présentation d’un artiste partie prenante des mondes du jazz. La... Lire la suite (Décembre 2019)
  • Thomas Mayeras trio « Don’t Mention It »
    Un trio piano, Thomas Mayeras, contrebasse, Nicola Sabato – digne représentant de ses aînés, Ray Brown en particulier -, batterie, Germain Cornet – héritier du batteur Charles « Lolo » Bellonzi -, du... Lire la suite (Décembre 2019)