Archives

Théâtre de La Cité Internationale

Biennale "SCENES OUVERTES A L’INSOLITE" jusqu’au 20 juin

Le Théâtre de la Cité Internationale accueille la sixième édition de la Biennale « Scène ouvertes à l’insolite » consacré aux Arts de la Marionnette. A un moment où certains annoncent la disparition d’un genre resté dans l’esprit du public trop lié au spectacle pour enfants, les quinze compagnies se produisant au cours de ce festival prouvent que c’est, au contraire, un domaine en pleine effervescence. Les formes animées, en empruntant des passerelles inattendues, en mélangeant les disciplines, régénèrent un genre toujours bien vivant et qui peut (on a pu le vérifier au Théâtre de la Commune d’Aubervilliers avec « Le roi grenouille » ou « Le bal des fous ») être, pendant plusieurs jours au programme d’une scène nationale.
Cette manifestation, au cours de ces huit jours, est la piste de lancement pour de nombreuses équipes françaises et européennes.
Si la marionnette se réapproprie les formes traditionnelles comme le théâtre forain ou la marionnette à gaine, elle ne s’interdit pas l’exploration des nouveaux territoires offerts par les technologies de la communication.
Et si elle propose surtout un langage visuel, pour autant, le texte n’est pas oublié puisque cinq des compagnies présentes s’appuient sur des écrits d’auteurs contemporains comme Valère Novarina, Michaël Gluck ou Marion Aubert.
En dehors des jeunes compagnies françaises présentes, le Festival accueille des troupes venues de Belgique, de Pologne, d’Italie et, pour la première fois une compagnie péruvienne avec l’installation Los Grumuldos.
Autant de spectacles à découvrir qui mêlent à la marionnette, les chansons, la danse, la vidéo, les musiques électroniques, le design et l’architecture.
Le seul vrai danger qui guette le domaine de la marionnette est celui qui menace l’avenir de tout le spectacle vivant avec un système d’assurance chômage qui fragilise tous les artistes, des perspectives budgétaires du Ministère de la Culture inquiétantes, des réductions de fonds d’aide aux projets et des subventions de fonctionnement en baisse.
Francis Dubois.

Détail de la programmation du Théâtre de la Marionnette à Paris, « Scènes ouvertes à l’insolite » au Théâtre de la Cité Internationale :
Les 12 et 13 juin à 19 heures et 22 heures : « Les bénévoles » spectacle déambulatoire (45’)
Par un collectif de jeunes artistes (Belgique)
Cinq marionnettistes sont lâchés dans la Cité Internationale. « Les Bénévoles » se rendent utiles. On les trouve au bar, au contrôle des billets, au vestiaire ou même à l’entretien des toilettes. Ils pourront également investir le jardin ou la rue où régler la circulation...

Les 12 et 13 juin à 20h30 « Rafistoler l’horizon » Théâtre de marionnettes et chansons (1h15)
Compagnie Arnica (France)
« Un peuple s’essaye à imaginer d’autres horizons. Le spectacle est constitué de textes d’auteurs du XXème siècle, de musique, de chansons et de marionnettes. »

Les 12 et 13 juin à 19 heures « Tracés » Objets, danse et théâtre visuel (1 heure)
Théâtre du Ciel ouvert (France)
« Un tout petit rien de rien du tout cherche à exister : petite bosse au centre d’un cadre tendu de tissu élastique. Mais le tout petit rien en balaie un autre sur son chemin... »

Les 15 et 16 juin à 19h 45 « Le sas » Théâtre de marionnettes (1h 05) Compagnie Théâtre inutile (France)
« Le sas est un texte écrit d’après les interviews de treize femmes de la prison de Rennes qui met en scène une détenue à la veille de sa sortie de prison... »

Les 15 et 16 juin à 19 h, 20h15 et 22h « Ca vous regarde » Intallation-spectacle (25’) OM produck (France)
Le spectateur pénètre dans l’antre d’un étrange bras articulé muni de capteurs d’images. Cet hybride entre marionnette et automate, en proposant l’illusion d’une réalité où la machine serait vivante, dévoile ses pensées et commence à se mouvoir de façon indépendante...

Les 15 et 16 juin à 21 heures « Tenir debout » jeu, manipulation et mouvement (45’) Cécile Briand (France)
« Tenir debout est un espace d’invention où le corps joue avec des vêtements, véritables partenaires considérés comme corps étrangers, prothèses à articuler, à apprivoiser et à habiter... »

Les 15, 16 juin à 19h 30 et 20h15 et le 17 juin à 20h30 et 21h15 « La chair de l’homme » Spectacle-installation-parcours (30’) Aurélia Ivan (France)
« De multiples personnages s’interrogent sur leur existence, sur eux-mêmes, sur les autres, sur Dieu, sur l’homme. Valère Novarina exprime avec une incroyable richesse de mots, d’images et de sens la solitude de l’homme, sa bestialité, sa grandeur, sa finitude... »
Les 15 et 16 juin à 22 heures et le 17 juin à 19h30 « L’affaire Poucet » Théâtre d’objets (40’) compagnie Bakélite (France)
« un inspecteur reconnu par tous pour son efficacité, son incorruptibilité, sa dextérité est chargé d’une affaire effroyable qui le plongera dans les méandres les plus obscurs de la nature humaine... »

Le 17 juin à 22h et le 18 juin à 20h « The object circus project » Arts de la scène, arts visuels design, architecture, musiques électroniques et vivantes(45’) Object Factory (France)
« The object circus project est un concept original pour développer les interrogations originelles : quelle est la place de l’homme dans l’univers et comment y trouve-t-il son équilibre... »

Le 17 juin à 19h, 20h30 et 21h 30, le 18 juin à 17h30, 19h30 et 21h « Saga des habitants du val de Moldavie » Théâtre de marionnettes (25’) Morbus Théâtre (France)
« Deux montreurs donnent à voir et à entendre les habitants du val de Moldavie, des petits fantômes qui se sont fait chasser de leur pays et qui maintenant errent parmi nous... »

Le 17 juin à 21h, le 18 juin à 19h « Les idiots » Théâtre de marionnettes (50’) Washing Machine (Pologne)
« Que se passe-t-il au paradis des idiots ? Qu’arrive-t-il lorsque l’un d’eux par chance rejoint soudain le « monde normel » d’ici ba, y découvre ses lois et retourne ensuite dans ce paradis... »

Le 18 juin à 18h, les 19 et 20 juin à 19h et 22h, « Dighe de si » Marionnettes à gaine (50’) Michèle Polo (Italie)
« Dighe de si est un authentique spectacle de marionnettes à gaine dans la pure tradition vénitienne...revu et corrigé très énergiquement à l’aube du XXI ème siècle... »

Les 19 et 20 juin à 19h30 et 22h, « Carmelle ou la déraison d’être » Théâtre de marionnettes(35’) Marie-Charlotte Biais et Jeanne Videau (France)
« Carmelle, personnage fragmentaire, lyrique, vulgaire et mystique est accompagnée de son ange gardien qu’elle martyrise, créature elle-même oscillant entre humour noir et tragédie... »

Les 19 et 20 juin à 20h30 « La femme poisson » Théâtre, musique et marionnettes (1h) Compagnie La Soupe (France)
« Attirés par des bonimenteurs sortis d’un autre monde, les spectateurs sont invités à entrer dans une baraque foraine écouter l’étrange histoire des circonvolutions de la femme poisson... »

Théâtre de la cité internationale
17 boulevard Jourdan - 75 014 Paris
Réservations (partenaire Réduc’snes) : 01 43 13 50 50
www.theatredelacite.com

Autres articles de la rubrique Archives

  • réveillonner avec le Théâtre Aleph
    Plusieurs nouvelles créations, toujours pleines d’humour stimulant la réflexion, ont marqué ce trimestre à l’Espace Aleph : "Le bazar hindou", une œuvre rocambolesque et poétique d’Oscar Castro inspirée... Lire la suite (Décembre 2007)
  • Auteurs en acte - écritures militantes
    La 13èmeédition d’"Auteurs en actes" aura lieu sous le titre "Ecritures militantes" du 9 au 17 novembre 2007 à Bagneux dans le département des Hauts-de-Seine. La plupart des représentations se... Lire la suite (Novembre 2007)
  • Festivals et cultures du monde
    Cultures du monde, "Festival de l’Imaginaire". Pour sa 10ème édition, non sans difficultés (la MCM fonctionne avec un budget inchangé depuis 1982 !) l’équipe animée par Chérif Khaznadar, ayant fait... Lire la suite (Mars 2006)
  • Auteurs en acte
    Une rencontre avec la multiplicité artistique des écritures d’aujourd’hui dont s’est enrichi le théâtre français avec des auteurs venus d’ailleurs et qui ont pu trouver en France un refuge (si difficile... Lire la suite (Novembre 2005)
  • LES ARTS DE LA RUE, L’EMBELLIE ?
    « Le théâtre, ce n’est pas un bâtiment, c’est une pratique » Bruno Schnebelin. Le théâtre de rue ( plus tard, Arts de la rue quand se sont greffées d’autres formes artistiques) a longtemps gardé la... Lire la suite (Juillet 2005)