Actualité théâtrale

Maison de la poésie de St Quentin en Yvelines du 9 au 31 mars

Biennale de la poésie Poètes du monde/aux dires du poème

La variété et la multiplicité des événements dans le cadre de cette Biennale nous interdisent d’en faire une liste exhaustive. Mais gageons qu’il y en aura pour tous les goûts, tous les yeux, toutes les oreilles : interventions dans les lieux publics (marché de Trappes, Centre commercial de Montigny, …), expositions (exposition sonore, photographies, hommage à Aimé Césaire,...), beaucoup de lectures spectacles, pour tous les publics, des ateliers (avec Lydia Padellec, Dominique Sampiero ou David Dumortier comme animateurs), concerts, dont un concert d’hommage à Andrée Chédid par l’ensemble vocal de St Quentin en Yvelines, etc, etc.

Pendant tout le mois de mars, les bus du réseau de l’agglomération de St-Quentin en Yvelines seront associés à l’événement, en présentant les poèmes des invités de la Biennale.

Programme ambitieux, en lien avec les thèmes du 15° Printemps des poètes, pour continuer à irriguer de poèmes les communes de l’agglomération... La Maison de la poésie poursuit son inlassable travail de diffusion et de vulgarisation d’une poésie riche et variée, ouverte sur le monde et la modernité.

L’accès à la plupart des lectures et spectacles est gratuit, les spectacles payants, peu nombreux, restent très abordables (7,5 € par exemple).

Sylvie Chardon

Maison de la poésie

10 place Bérégovoy

tel : 01 39 30 08 90

www.maisondelapoesie.sqy.fr

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Les pieds tanqués »
    Pétanque vient du provençal « pé », pied et « tanca » pieu. Jouer à la pétanque c’est donc jouer aux boules pieds joints et non en prenant de l’élan comme à la lyonnaise. Comme on est en Provence, un... Lire la suite (27 septembre)
  • « Crise de nerfs »
    Peter Stein a choisi de mettre en scène trois courtes pièces de Tchekhov et de confier à Jacques Weber le rôle principal. Le metteur en scène a choisi de commencer par la pièce la plus sombre, qui... Lire la suite (26 septembre)
  • « Diane self portrait »
    Diane Arbus (1923-1971) est une figure majeure de la photographie de rue du XXème siècle. Fille de commerçants aisés juifs new-yorkais, elle a rencontré à quatorze ans celui qui devint son mari Allan... Lire la suite (25 septembre)
  • « Contrebrassens »
    Une femme qui chante Brassens cela surprend et enchante, quand elle a la malice et la grâce féminine que célébrait le grand Georges. Très inspirée par les textes et les mélodies du chanteur, car on... Lire la suite (25 septembre)
  • « Mademoiselle Julie »
    La pièce d’August Strindberg a été montée plusieurs fois la saison passée, pourtant on a l’impression de la redécouvrir chaque fois au gré des adaptations et des interprétations, tant elle est riche et... Lire la suite (19 septembre)