Actualité théâtrale

Maison de la poésie de St Quentin en Yvelines du 9 au 31 mars

Biennale de la poésie Poètes du monde/aux dires du poème

La variété et la multiplicité des événements dans le cadre de cette Biennale nous interdisent d’en faire une liste exhaustive. Mais gageons qu’il y en aura pour tous les goûts, tous les yeux, toutes les oreilles : interventions dans les lieux publics (marché de Trappes, Centre commercial de Montigny, …), expositions (exposition sonore, photographies, hommage à Aimé Césaire,...), beaucoup de lectures spectacles, pour tous les publics, des ateliers (avec Lydia Padellec, Dominique Sampiero ou David Dumortier comme animateurs), concerts, dont un concert d’hommage à Andrée Chédid par l’ensemble vocal de St Quentin en Yvelines, etc, etc.

Pendant tout le mois de mars, les bus du réseau de l’agglomération de St-Quentin en Yvelines seront associés à l’événement, en présentant les poèmes des invités de la Biennale.

Programme ambitieux, en lien avec les thèmes du 15° Printemps des poètes, pour continuer à irriguer de poèmes les communes de l’agglomération... La Maison de la poésie poursuit son inlassable travail de diffusion et de vulgarisation d’une poésie riche et variée, ouverte sur le monde et la modernité.

L’accès à la plupart des lectures et spectacles est gratuit, les spectacles payants, peu nombreux, restent très abordables (7,5 € par exemple).

Sylvie Chardon

Maison de la poésie

10 place Bérégovoy

tel : 01 39 30 08 90

www.maisondelapoesie.sqy.fr

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « La famille royale »
    Inspirée du roman éponyme de William T. Vollmann, cette vaste fresque dresse le portrait d’une Amérique coupée en deux, le monde des affaires, du show-business, des casinos et de la finance d’un côté,... Lire la suite (16 octobre)
  • « La danse de mort » d’August Strindberg .
    Dans une citadelle, sur une île de garnison, vivent reclus dans un décor gris un officier intègre et autoritaire et sa femme, Alice, une ancienne actrice qui a laissé derrière son passé et dont les... Lire la suite (13 octobre)
  • « La mort de Tintagiles »
    « La mort est une force extérieure qui empêche tout mouvement qui s’oppose à elle. L’amour est une force intérieure qui incite à agir contre la mort ». Le texte de Maurice Maeterlinck, conte initiatique... Lire la suite (10 octobre)
  • « Mme Klein »
    À Londres en 1934, Mélanie Klein, que l’on peut considérer comme l’une des premières psychanalystes pour enfant dans les années 1920, vient d’apprendre la mort de son fils Hans à Budapest. Naturalisée... Lire la suite (9 octobre)
  • « Non, c’est pas ça ! (Treplev Variations) »
    Ils sont trois sur scène, une femme et deux hommes, ils devaient être treize et jouer La mouette , mais l’un d’eux, le metteur en scène probablement, s’est suicidé. Ils ont décidé de continuer le... Lire la suite (7 octobre)