Calendrier des CAPN et déclarations

CAPN tableau d’avancement à la hors-classe

Bilan de la campagne 2017 des CO-Psy

Bilan de la campagne tableau d’avancement à la hors classe 2017 des CO-Psy  

L’avis exceptionnel

Les rectorats ne pouvaient attribuer d’avis exceptionnels qu’à 10% des collègues. Mais cette restriction ne valait pas pour les autres types d’avis (très satisfaisant, satisfaisant, insuffisant).
Les différences dans le nombre de promus entre les académies, s’explique à la fois par l’âge et l’ancienneté dans l’échelon des collègues, mais aussi par la stratégie des rectorats qui n’ont pas respecté strictement la note de service.

La majorité des rectorats (18) ont suivi les consignes de la circulaire et privilégié les carrières les plus longues en attribuant ces avis exclusivement à des collègues au 11e échelon.
Mais il faut souligner que 7 rectorats ont attribué ces avis exceptionnels à des collègues en dessous du 11e échelon au risque, qui s’est confirmé, que l’académie perde la promotion : Clermont-Fd, Lille, Montpellier, Nancy-Metz, Guadeloupe, Rennes et Poitiers.
A noter que l’académie de Poitiers a pris la responsabilité de décerner des avis exceptionnels à près de 10% des collègues qui n’avaient pas atteint le 11e échelon.

Stratégies des académies
Certains rectorats ont joué le jeu en respectant strictement le cadre de la circulaire nationale.
De nombreux rectorats semblent avoir profité de la campagne pour classer tous les collègues en considérant que le mérite devait primer sur l’ancienneté. La palme en revient à Nice qui a attribué des avis insuffisants à plus de la moitié des collègues y compris parmi les plus anciens.

D’autres ont associé la répartition des avis en fonction des niveaux d’échelons. Ces appréciations assénées aux collègues sans possibilité de recours ni d’explication ont abouti à la mise en doute du professionnalisme des collègues et ont été vécues de manière très violente. Cela ne sera pas sans effet sur une profession déjà malmenée depuis des années par la dégradation de leur service et de leurs conditions de travail. C’est inacceptable et doit être dénoncé.

Pour autant, il s’agit d’une campagne exceptionnelle. L’an prochain celle-ci se déroulera selon les mêmes procédures que pour les autres corps.

Vous trouverez ci-dessous la déclaration lue en CAPN :

PDF - 48.1 ko

Autres articles de la rubrique Calendrier des CAPN et déclarations