A la une des lycées

Bilan de la réforme du lycée : pour que rien ne change ... en pire ?

Ce jeudi 26 novembre, le Ministère lance un bilan de la réforme du lycée recentré autour de quatre axes : "Evaluation et certification", "parcours, orientation, et égalité des chances", préparation de "l’après-lycée"," Démocratie, autonomie des établissements et vie lycéenne". Un questionnaire à l’allure d’une enquête de satisfaction aux lycéens viendra compléter l’ensemble. Pour quoi faire ? on peut se poser légitimement la question à la lecture de ces documents préparatoires bien minces et surtout très orientés. A nous de se saisir de l’occasion pour opposer notre vision du lycée !

Après de longs mois d’atermoiements, le ministère a choisi les axes d’un bilan de la réforme du lycée qui ne remettent jamais en cause ses principes, bien au contraire.
Autonomie des établissements et promotion du conseil pédagogique, organisation locale du bac, tout est présenté comme une affaire de dosage et c’est cela qui est soumis à la discussion.
L’accompagnement personnalisé, les dispositifs du tutorat, des stages de remédiation ou autre passerelles sont présentés comme autant de dispositifs pivots pour garantir la poursuite d’études. Il s’ajoute désormais la possibilité d’adaptations individuelles des parcours scolaires dans la ligne du récent texte sur le droit au redoublement après l’échec au baccalauréat et la conservation des notes.
Un projet politique pointe donc clairement derrière le nom trompeur de "bilan", celui d’un lycée à la carte, organisé en fonction de besoins supposément locaux et individuels. Pas de réforme en vue donc mais des inflexions... dans la continuité de la réforme Chatel !

La démarche de travail du bilan
Démocratie, autonomie des établissements et vie lycéenne
Evaluation et certification
Parcours, orientation, et égalité des chances
Préparation de "l’après lycée"

Autres articles de la rubrique A la une des lycées