Autour du Jazz

Nouveauté

« Busking », Hasse Poulsen et Hélène Labarrière Chansons des rues.

« Busking » soit, en français dans les textes, « en chantant dans les rues », est un album signé par deux musiciens hors normes, Hélène Labarrière contrebassiste et Hasse Poulsen guitariste. Il permet des expériences à partir de chansons que tout le monde a entendues au moins une fois. Même la seule composition de Poulsen donne l’impression d’avoir cette rondeur d’un air déjà entendu.
Jazz : Busking
Pour tenter le diable, il faudrait d’abord entendre ces chansons sans consulter les titres. Ils vous disent quelque chose. Comme une familiarité qui s’évapore à certains moments. Comme une ombre de la connaissance. Vos oreilles et votre mémoire entre dans un combat de titans. Mettre un titre semble hors de portée – dans tous les sens du terme. Vous naviguez entre le connu et le moins connu. Les deux compères se sont visiblement amusés à tout faire pour vous dérouter. Il faut dire aussi qu’il et elle n’ont pas choisi de vous facilitez la voie.

Une fois ce diable tenté, un autre se présente. Vous regardez les titres en faisant jouer votre connaissance, votre mémoire. Et vous remettez le disque. La distance devient inquiétante. Elle suscite des interrogations sur la connaissance.

Pour finir, ces airs ont des airs redéfinis. Les contours ont changé. Mais, soudain, ils prennent une nouvelle dimension et, pour boucler la boucle, vous les reconnaissez dissimulés derrière les masques que Hasse et Hélène leur ont fait prendre pour les faire accepter comme chansons des rues, de celles qu’on chantait avant la construction des tours et la montée du chômage, dans les cours contre un peu d’argent.

Nicolas Béniès.

« « Busking », Hasse Poulsen et Hélène Labarrière, Innacor records, www.innacor.com

Autres articles de la rubrique Autour du Jazz

  • « No Wind Tonight », Free Human Zoo
    « Free Human Zoo » est un drôle de nom pour un groupe qui arrive à fêter, pourtant, son troisième album. Un oxymore qui veut faire d’un Zoo un endroit de liberté comme une représentation d’un... Lire la suite (10 avril)
  • « Dis_order », Z Comme
    Il est toujours attendu et, souvent, arrive. Quand il est là, il se passe quelque chose. Zorro bien sur. Qu’un groupe se nomme « Z Comme » laisse entendre qu’il était attendu. Pourquoi pas ? Ce... Lire la suite (9 avril)
  • « Backhand project », Philippe Lacarrière
    Philippe Lacarrière a plusieurs vies. Créateur de l’association « Au Sud du Nord », il est aussi le directeur artistique du festival du même nom et du label tout en étant surtout contrebassiste et... Lire la suite (9 avril)
  • « Love Hurts », Julian Lage
    Julian Lage est l’un des guitaristes originaux de notre présent. Il a commencé avec Gary Burton pour prendre ensuite son envol. Il a la passion du trio. Pour « Love Hurts », il fait équipe, pour la... Lire la suite (29 mars)
  • « Melodic Ornette Coleman », Joachim Kühn
    Joachim Kühn fête son 75e anniversaire en jouant et se jouant des compositions d’Ornette Coleman. Elles font partie intégrante de son répertoire et son histoire. De 1995 à 2001, il a dialogué sur... Lire la suite (29 mars)