Nos statuts - Nos missions

Formation continue pendant les vacances

C’est non !

Jusqu’à 5 jours de formation continue sur convocation pendant les vacances ? Leur rémunération ne fera pas passer la pilule !

Lors du comité technique ministériel du 12 juin 2019, le ministère a présenté un décret permettant de rémunérer des actions de formation continue suivies par les professeurs pendant les congés scolaires mais permettant aussi à l’administration d’imposer, sur ces jours de vacances, jusqu’à cinq jours de formation.

Si le ministère pensait que rémunérer les personnels pour se former ferait passer la pilule d’une contrainte à se former pendant les congés scolaires, il a dû se résoudre à l’évidence : la profession n’est pas dupe. L’ensemble des élus au comité technique ministériel a voté contre ce projet. Tous ont demandé que la formation sur les congés scolaires soit rémunérée, mais ne puisse se faire que sur la base du volontariat des personnels.

Un second comité technique a été convoqué le jeudi 20 juin 2019. En effet, si un texte recueille un avis défavorable unanime, l’administration est invité à rouvrir des discussions sur le texte rejeté avant de reconvoquer un nouveau comité technique. Dans le cas présent, nulle discussion nouvelle n’a eu lieu. Le texte a été représenté dans la même rédaction.

Pourtant, tout le monde n’est pas d’avis d’imposer la formation continue pendant les vacances scolaires. En effet, le 13 juin 2019, la commission mixte paritaire (CMP) des assemblées se réunissait pour discuter du projet de loi sur l’école de la confiance et tenter de trouver un terrain d’entente sur les articles qui n’avaient pas été votés de façon identiques par les deux assemblées. Un article adopté par le Sénat mais pas par l’Assemblée nationale (voir art. 14 bis) prévoyait de rendre obligatoire la formation continue pour les personnels enseignants et que celle-ci s’accomplisse prioritairement en dehors des obligations de service. Or cet article n’a pas été retenu par la CMP.

La représentation nationale fait le choix de ne pas rendre obligatoire la formation continue pendant les congés scolaires, mais le ministère en décide autrement. La concordance des temps éclaire sous un jour particulier certaines décisions. Cela n’empêche, le ministère publiera son texte et la bataille pour éviter de se voir imposer des formations pendant les vacances se poursuivra. Les professeurs sauront pouvoir compter sur le SNES-FSU.

Autres articles de la rubrique Nos statuts - Nos missions

  • Seconde HSA imposée : un mauvais coup de plus !
    Contre l’avis unanime des organisations syndicales, le ministre Blanquer a modifié l’article 4 du décret 2014-940. A compter du 1er septembre 2019, « les enseignants [...] peuvent être tenus... Lire la suite (23 juin)
  • Circulaire 2018 professeurs principaux
    ... mais une charge toujours aussi lourde et mal reconnue. Plus d’un mois après la rentrée, la circulaire sur le rôle du professeur principal dans les collèges et les lycées est enfin publiée au... Lire la suite (Octobre 2018)
  • La barque est trop chargée !
    Le projet de circulaire sur le rôle du professeur principal dans les collèges et les lycées a fait l’objet d’une nouvelle réunion avec les organisations syndicales le 5 juillet. Suite aux fortes... Lire la suite (Août 2018)

Dans la rubrique Communiqués

  • Intersyndicale du second degré
    Communiqué FSU (SNES, SNEP, SNUEP, SNETAP), CGT (Educ’Action, agri, enseignement privé), Solidaires (SUD éducation, SUD rural-territoires, Sundep), SNALC, CNT, SYNEP-CFE-CGC, Snec-CFTC, SNFOLC, avec... Lire la suite (12 septembre)
  • Salaires des enseignants
    Depuis 24 heures, plusieurs médias utilisent un rapport publié par l’OCDE il y a dix jours pour tirer des conclusions mensongères sur la situation salariale des enseignants. Après une lecture... Lire la suite (12 septembre)
  • Réforme de l’enseignement français à l’étranger : vers la privatisation !
    Les annonces du Ministre des Affaires étrangères à la Conférence de ambassadeurs étaient attendues par la communauté des Français de l’étranger, les familles et les acteurs de l’enseignement français à... Lire la suite (5 septembre)
  • Rentrée 2019
    Depuis des mois, les personnels se sont mobilisés pour exprimer leur rejet du nouveau baccalauréat et des réformes des lycées, la grève des correcteurs et les prises de position des jurys, en juin et... Lire la suite (2 septembre)
  • Rentrée 2019
    Le décalage entre les discours et la réalité des établissements scolaires met nos collègues en colère. Télécharger le dossier de presse : Finies posture martiale, promesses de sanctions pour les... Lire la suite (1er septembre)