Communiqués de l’intersyndicale

CNDP : grève le 18 juin en région parisienne

Lundi 18 juin 2007, à l’appel de l’intersyndicale, les personnels de trois sites du CNDP francilien étaient en grève pour l’aboutissement des revendications suivantes :

- réouverture des négociations sur le projet d’établissement et le périmètre de l’antenne parisienne ;

- moratoire dans le processus de délocalisation, dans l’attente d’objectifs clairement définis ;

- validation du cadre d’accompagnement social ;

- renouvellement des contrats CDD des agents qui assurent des fonctions pérennes.

La forte mobilisation qui s’en est suivie - plus de la moitié des collègues concernés ont fait grève- a pesé sur les négociations à Chasseneuil-du-Poitou, le même jour, entre neuf représentants du personnel et la direction générale, au sujet du renouvellement des contrats venant à échéance d’ici septembre prochain. Au final, l’ensemble des CDD franciliens sont reconduits (dix mois ou un an suivant les catégories). Les contractuels ayant dépassé cinq ans de contrat se voient proposer un CDI. Les deux CDD qui étaient menacés de ne pas être reconduits ont été renouvelés, l’un pour 10 mois, l’autre en CDI.

A 19 heures, réunis en assemblée générale, les personnels, après avoir pris connaissance de ces informations, ont voté à l’unanimité la non-reconduction de la grève.

Cependant, ils attendent toujours les réponses aux questions de fond qu’ils ont posées au ministère lorsqu’ils y ont été reçus en délégation le 7 juin :

Quel plan d’accompagnement social ? Quand sera-t-il acté par le ministère et opérationnel pour les personnels ? Quel projet pour l’établissement SCEREN ? Quel périmètre pour l’antenne parisienne ? alors que la direction générale affiche de façon réitérée sa volonté de délocaliser les activités et tous les services du CNDP francilien à Chasseneuil-du-Poitou !

Les personnels du CNDP tiennent à remercier tout particulièrement les collègues du réseau SCEREN pour leur soutien actif lors de cette journée de grève. Plus de vingt motions de solidarité ont été adressées à l’intersyndicale. Ces motions émanent aussi bien de collègues à titre individuel que de représentants du personnel ou de militants syndicaux : Sepidop-CGT, Sgen-CFDT, FSU, UNSA-éducation, Sud-éducation...

Un tel mouvement de soutien confirme l’intérêt commun des personnels du CNDP et du réseau pour le service public d’édition et de documentation pédagogiques.

Autres articles de la rubrique Communiqués de l’intersyndicale