Communiqués

Calendrier du bac : doit mieux faire !

Au bout de deux mois de tergiversations, et en réponse au vœu du CSE, le ministère reconnaît enfin la nécessité de modifier le calendrier du baccalauréat pour la session 2008. Il envisagerait ainsi d’avancer de quelques jours l’épreuve de maths -informatique de première L. Si cela permet d’éviter l’accumulation sur une même journée des épreuves anticipées en Première L, cette décision est loin de régler l’ensemble des problèmes posés par le calendrier 2008.

En particulier, il est inacceptable que les professeurs de lettres se voient imposer, dans toutes les séries, une dégradation importante de leurs conditions de correction et d’évaluation de l’oral de l’EAF, avec des conséquences pour les élèves et les familles, les oraux pouvant se prolonger la première semaine de juillet. De même il est inacceptable que ne soit toujours pas prise en compte la demande des enseignants de philosophie (déjà exprimée à la session 2007) de l’allongement nécessaire de leur temps de correction. La situation se pose également pour les bacs technologiques, notamment en STG, où le temps de correction de l’épreuve de spécialité a été brutalement raccourci.

Le SNES prend acte du fait que le ministère admet maintenant la possibilité d’avancer de quelques jours une épreuve anticipée. Dans ce cadre, il renouvelle sa demande d’avancer l’épreuve écrite de l’EAF pour tous les candidats de première générale et technologique.

Il appelle les enseignants à exiger dès maintenant des informations précises sur les calendriers locaux prévus pour les oraux, le nombre de copies par correcteur pour les écrits … et à rendre largement publics avant les épreuves tous les dysfonctionnements avérés.

Autres articles de la rubrique Communiqués