Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

Un film de Galaad Hemsi (France)

"Casting sauvage" Sortie en salles le 11 février 2015.

Rémi, employé au tri postal, apprend un jour que son père dont on lui avait toujours dit qu’il était mort au moment de sa naissance est bien vivant et qu’il vit à l’autre bout de la France.

Le jeune homme entreprend ce long voyage en mobylette.

L’histoire se résume à peu de choses mais la vie de Rémi n’est pas simple : sa relation avec sa petite amie dont il s’est lassé tourne au sordide, les rapports avec ses amis ou collègues ne sont pas simples…

Cinéma : casting sauvage

"Casting sauvage " pourrait être un film de plus sur un garçon auquel une révélation inattendue change le cours de la vie. Ce n’est pas le cas.

Car la singularité du film repose sur le fait que toute l’histoire se passe dans le cadre unique d’une salle de casting improvisée où interviennent face caméra, tous les postulants des différents rôles du récit.

L’idée de faire vivre une fiction et des personnages tout en suivant le processus d’un casting détourne la réalisation de Galaad Hemsi du danger des clichés et de l’histoire attendue.

Et l’évidente (et sans doute volontaire) banalité du scénario se trouve largement compensée par l’originalité de la démarche.

Au total, trois cents acteurs sont reçus en casting, quatre-vingt d’entre eux font partie du film et trente-cinq se partagent le rôle de Rémi.

Et pour la première fois au cinéma, le film ne sera totalement achevé qu’avec une scène spécialement écrite pour les spectateurs. Cette scène sera tournée en janvier et intégrée au film dans sa version finale.

A travers les multiples interprétations convergeant vers le personnage de Rémi, le tâtonnement qui en résulte, va apparaître une silhouette unique et c’est là tout l’intérêt de cette expérience cinématographique totalement inédite.

Galaad Hemsi dit de son film : " J’ai voulu faire cohabiter l’art et l’essai en y ajoutant des éléments de cinéma populaire. Un film aux formes résolument abstraites, mais qui n’oublie pourtant pas le notion de divertissement"

Les spectateurs amateurs de films singuliers trouveront leur compte avec cet "exercice unique, innovant et inédit".

Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « Sunset »
    1913, Irisz Leiter revient à Budapest après avoir passé son enfance dans un orphelinat. Son retour a Budapest est motivé par le désir de travailler dans le magasin de chapeaux dont autrefois, ses... Lire la suite (19 mars)
  • « Résistantes »
    Eveline, Zoulikha, Alice trois femmes aujourd’hui vieillissantes se sont engagées dans les rangs du FLN dès le tout début de la guerre d’indépendance algérienne. Déterminées à accomplir la mission qu’on... Lire la suite (18 mars)
  • « M »
    M. Menahem qui a été, alors qu’il était enfant, abusé par des membres de sa communauté, revient vingt ans après à la recherche des coupables dans son quartier natal de Bnel Brak, capitale mondiale des... Lire la suite (18 mars)
  • « Dernier amour »
    Au XVIIIème siècle, Giacomo Casanova connu pour son goût pour le plaisir et le jeu ,a été contraint de s’exiler et a élu domicile à Londres. Dans cette ville qui lui est totalement inconnue, son chemin... Lire la suite (17 mars)
  • « L’homme qui a surpris tout le monde »
    Aux confins de la Taïga sibérienne, Egor assure les fonctions de garde forestier. C’est un bon père de famille, un époux aimant et un citoyen intègre respecté de tous. Alors que lui et sa femme Natalia... Lire la suite (16 mars)