Autour du Jazz

« Catharsis », Ivan Paduart et Quentin Dujardin Quand un pianiste rencontre un guitariste…

Ils se racontent des histoires diverses permettant de se libérer de leurs traumatismes ou de se purifier comme le public assistant à leur concert ou à cet auditeur inconnu qui essaie de se délivrer du monde par le biais de retrouvailles – pour reprendre les titres des deux premiers thèmes composés respectivement par le pianiste, Ivan Paduart et le guitariste, Quentin Dujardin. « Catharsis » nous proposent-ils. Titre de cet album pour attirer notre attention soit sur Aristote qui parlait d’un « effet de purification » ou sur Freud pour indiquer une décharge émotionnelle libératrice, soit dans les deux cas quelque chose qui s’apparente à la relation entre les auditeurs et les musiciens. L’effet produit est de l’ordre de la communion.

Jazz : Catharsis

Les musiques convoquées partent de tous les sens et sont ordonnées pour créer un espace spécifique de rencontres. Il faut dire que les talents réunis de Bert Joris à la trompette, de Olivier Ker Ourio à l’harmonica n’y sont pas pour rien. Richard Bona ajoute un grain de sel inutile à « Catharsis » justement et Manu Katché est un grand batteur mais de rock, un batteur de jazz aurait été préférable pour donner de l’élasticité à ces musiques.

Ces réserves mises à part, cette rencontre entre le pianiste et le guitariste – que plus de 10 ans séparent – prend une forme de réussite. Le charme opère. Ivan Paduart montre ce qu’il doit à Bill Evans via Fred Hersch – auteur des notes de pochette – tandis que le guitariste ouvre le jeu par des références multiples qui sortent du cadre strict du jazz encore que Pat Metheny ou John McLaughlin ne sont pas loin.

N’hésitez pas. Entrer dans cette catharsis nécessaire face à l’angoisse d’un monde qui n’a plus vraiment de repères.

Nicolas Béniès.

« Catharsis », Ivan Paduart et Quentin Dujardin, Mons Records.

Autres articles de la rubrique Autour du Jazz

  • Petit voyage dans les temps du jazz via les nouveautés
    La musique sur le Net est en perte de vitesse. Le streaming ne fait plus recette. Le retour du vinyle est un indice. La musique compressée est-elle encore de la musique ? Les parutions de CD... Lire la suite (10 juin)
  • Jazz sous les pommiers
    Une bonne semaine de jazz et tout est différent. Le monde s’habille des couleurs de l’arc-en-ciel avec des dominantes de bleus et de noirs, comme si la société oubliait ses blessures pour communier... Lire la suite (5 juin)
  • « Inner Roads », Hugo Corbin
    Hugo Corbin, guitariste et compositeur, a décidé, dans « Inner Roads », d’explorer ces voies sans entrées que sont les routes internes, celles fréquentées les jours et nuits où dominent le sentiment d’un... Lire la suite (22 avril)
  • « Animi », Shauli Einav
    Shauli Einav, saxophoniste israélien installé à Paris, ne veut pas perdre la mémoire d’un temps où l’avant-garde était saluée comme une nécessité vitale et participait de l’utopie de la construction d’un... Lire la suite (20 avril)
  • « Soul Jazz Rebels »
    Un groupe qui a pris comme devise, et comme nom – ainsi que le titre de leur album - « Soul Jazz Rebels » ne peut pas décevoir. La participation du batteur Ton Ton Salut, figure du jazz... Lire la suite (19 avril)