Promotions de corps

[Certifiés] Bilan de la CAPN 2017 d’accès au corps des professeurs agrégés par liste d’aptitude

La CAPN examinant les candidatures à l’accès par liste d’aptitude au corps des professeurs agrégés s’est tenue du 17 au 19 mai 2017.

La promotion par liste d’aptitude est tout d’abord un moment important de la revalorisation des carrières de nos collègues, tout particulièrement ces dernières années. Mais la voie est étroite et son attribution doit se faire dans les meilleures conditions possibles. Le SNES-FSU a rappelé plusieurs points essentiels lors de la CAPN.
Tout d’abord, dans l’esprit de nombreux collègues, cette promotion a perdu beaucoup de crédit tant elle souffre de candidatures de proximité, de propositions imposées et de promotions de complaisance. Cette année encore des propositions et des nominations illustrent trop ces pratiques condamnables. Contrairement à d’autres organisations syndicales, nous ne sommes pas favorables à des promotions éclair de collègues très jeunes réduisant les chances de promotion de collègues inscrit.e.s de longue date sur les listes académiques. Nous avons également rappelé notre attachement à la variété des profils représentés dans ces nominations.
L’argument d’une répartition « équitable » des promotions sur tout le territoire nous a été également trop souvent opposé cette année. Mais si l’on convient aisément que tous les collègues doivent avoir les mêmes chances d’accéder au corps des professeurs agrégés quelle que soit leur académie, on ne peut accepter que ce critère géographique prime sur tout autre considération et notamment la qualité des dossiers. Ni qu’il soit utilisé pour imposer des nominations.
Enfin, nous avons rappelé que les seules et uniques pièces statutaires pour cette promotion sont le CV et la lettre de motivation. Il est donc inadmissible que certaines IG affirment « ne pas connaître le dossier » quand le collègue n’a pas été inspecté depuis longtemps (à qui la faute ?) ou exerce dans le supérieur.
Nous revendiquons depuis des années l’institution d’un barème pour l’accès au corps des professeurs agrégés par liste d’aptitude. Nous pensons que des nominations transparentes et équilibrées peuvent être obtenues par la prise en compte d’un certain nombre d’éléments objectifs : qualification, carrière, admissibilité aux concours de l’agrégation… Ces critères clairs pourraient constituer la colonne vertébrale d’un barème, comme il en a déjà existé par le passé, ce qui remettrait un peu d’égalité de traitement dans l’étude des dossiers. Enfin, nous ne pouvons accepter que des collègues ne voient pas leur promotion aboutir alors qu’ils sont proposés, parfois depuis des années, par les CAPA. Un tel procédé misant sur le découragement des collègues à candidater ou sur leur départ à la retraite est on ne peut plus hypocrite. Avec 1 425 dossiers inscrits à l’issue des CAPA pour 356 nominations possibles, la promotion des inscrit.e.s devrait être assurée dans la majorité des disciplines en environ 5 ans.

Seul le SNES-FSU, de par le nombre et l’expertise de ses représentants en CAPN (6 élu.e.s) est en mesure de faire un travail exhaustif et de lire l’intégralité des dossiers ce que les autres syndicats (SNALC - 2 élus -, SGEN - 1 élu - et FO - 1 élu -, seules autres organisations syndicales présentes en CAPN) ne peuvent faire. Le SNES-FSU peut donc, sur les principes énoncés plus haut, faire des propositions alternatives à celles des corps d’inspection. L’administration est particulièrement attentive à celles-ci.
Pour l’avenir, nous pensons qu’il faudrait se pencher sur les modalités d’accès au corps des professeurs agrégés par liste d’aptitude ; en l’état, celle-ci ne contribue que marginalement, voire symboliquement, à l’aspiration de toute une profession à une réelle revalorisation (356 promotions pour plus de 155 000 promouvables). Pour le SNES-FSU, le corps des professeurs agrégés revalorisé doit devenir le corps de référence du second degré : nous revendiquons depuis longtemps le passage d’une nomination pour 5 titularisations prononcées l’année précédente (au lieu de 7 actuellement) ce qui permettrait de freiner la chute vertigineuse des possibilités de promotions enregistrées pour certaines disciplines, puis, avec les recrutements annoncés, d’engager une remontée permettant à plus de collègues d’accéder à ce corps.

Statistiques 2017

Discipline
Nombre de nommé.e.s
Âge moyen
ALLEMAND
16
55
ANGLAIS
38
56
ARABE
1
57
ARTS APPLIQUÉS
4
59
ARTS PLASTIQUES
8
56
CHINOIS
1
52
ÉCO-GESTION
21
58
EPS
23
57
ESPAGNOL
11
57
GÉNIE BIOLOGIQUE
4
56
HISTOIRE-GÉOGRAPHIE
32
54
ITALIEN
3
54
JAPONAIS
-
-
LETTRES CLASSIQUES
19
55
LETTRES MODERNES
37
54
MATHÉMATIQUES
53
55
ÉDUCATION MUSICALE
6
56
PHILOSOPHIE
11
54
PORTUGAIS
2
60
RUSSE
1
59
PHYSIQUE-CHIMIE
19
55
SES
7
55
S2I CONSTRUCTION
4
51
S2I ÉLECTRIQUE
7
58
S2I MÉCANIQUE
7
60
SMS
2
60
SVT
19
56
TOTAL
356
56

Autres articles de la rubrique Promotions de corps