US 786 du 9 mars 2019

Choses lues…

• « La réforme Blanquer relance la concurrence entre les disciplines : répartition des heures, choix des cours enseignés en demi-groupe, maintien des postes dans les disciplines les moins demandées : la nouvelle architecture du lycée crée des tensions entre les enseignants. »
Le Monde, 25/02/2019

• « Pour le moment, les enseignants, parents et élèves de Seconde, premiers touchés par la réforme, font surtout des cauchemars à l’approche des conseils de classe du deuxième trimestre, d’ici à la fin mars. »
Challenges, 28/02/2019

•« Comme beaucoup, [cette élève] craint que, sans les maths, l’éventail des formations post-bac ne se réduise comme peau de chagrin. Or, pour le moment, elle ne sait pas encore très bien ce qu’elle veut faire plus tard. »
Le Parisien, 27/02/2019

• « Jean-Michel Blanquer se félicite toutefois d’avoir obtenu un score de 52 % des établissements offrant la spécialité “numérique et sciences informatiques”. Une matière nouvelle, tendance, promise à un grand succès. Le hic, c’est que ce cours nécessite des professeurs de mathématiques, qui font déjà défaut. »
Challenges, 28/02/2019

Autres articles de la rubrique US 786 du 9 mars 2019

  • Lycée Blanquer : Campagne d’intox tous azimuts
    Depuis un an, le SNES-FSU alerte sur les effets catastrophiques des réformes du lycée et du bac. Le ministre ne répond aux alertes que par une communication mensongère. Halte à l’intox ! Le... Lire la suite (13 mars)
  • Parcoursup : Les masques de la discrimination
    Aux dires du ministère de l’Enseignement supérieur, les derniers ajustements de la plateforme s’inscriraient dans la nécessité de traiter les dossiers de façon plus égalitaire. Qu’en est-il en réalité ?... Lire la suite (13 mars)
  • Pierre Mathiot, florilège !
    Pierre Mathiot, « inspirateur » des réformes du lycée et du baccalauréat, assure le service après-vente depuis le début de l’année scolaire. Morceaux choisis ci-dessous. Un moment de lucidité ?… Dans La... Lire la suite (13 mars)
  • Arts au lycée : la mobilisation s’amplifie
    La réforme du lycée met à mal les enseignements artistiques. Avec la suppression des séries, le ministère affiche l’extension de la spécialité Arts à tous les élèves, faisant miroiter des parcours «... Lire la suite (13 mars)