Actualité théâtrale

à Lausanne, jusqu’au 30 avril

"Classe" de notre collègue Blandine Keller

"Temps : présent. Lieu : classe de sixième, Saint-Denis. Département : quatre-vingt-treize. Personnages : vingt-quatre élèves et un professeur (au féminin).
Action : une interrogation écrite.
Sujet : trois questions autour de L’Odyssée d’Homère.
Durée : une heure de cours, entre deux sonneries.
Blandine Keller raconte son métier : prof de français en ZEP.
Avec douceur, avec tendresse, autorité quand il le faut, elle livre un éloge de la patience et de
l’écoute qui fait entendre toute la noblesse de sa mission : transmettre, apprendre...
Interviennent des personnages de légende : Ulysse et Nausicaa, Polyphème et les Phéaciens...
À quoi ça sert d’apprendre tout ça ?
Dans une société qui se gargarise d’immédiateté, d’efficacité ça ne sert à rien ? Vraiment ?
Blandine Keller dit, sans dogmatisme, qu’après la classe, oui, les élèves portent en eux les rêves de l’humanité.
Qui sont les héros, aujourd’hui ? Il n’y a plus de cyclopes dans les banlieues françaises, mais combien de dédales et de difficultés !"
Créé en 2007 par François Rodinson, qui fut pendant plusieurs années assistant de René Loyon puis de Charles Tordjman au Théâtre Populaire de Lorraine de Thionville, ce texte de notre collègue Blandine Keller (publié aux Editions POL), est représenté en Suisse, à Lausanne, avant de continuer sa tournée. Cette pièce devrait être présentée en région parisienne à l’automne prochain.
Philippe Laville

La Passerelle
Théâtre Vidy-Lausanne
av. E.-Jaques Dalcroze 5
1007 Lausanne
tél. réservation : +41 21 619 45 45

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Une des dernières soirées de carnaval »
    Goldoni écrit cette pièce alors qu’il s’est décidé à quitter Venise, sa ville qu’il aime tant et qui l’a tant inspiré. Il est lassé de la guerre d’usure que mènent ceux qui, à la suite du Comte Gozzi,... Lire la suite (11 novembre)
  • « Une bête ordinaire »
    Elle a sept ans et demi, des seins comme des clémentines et l’impression qu’une bête sauvage lui crève le ventre. Elle a fait du garage à vélo de l’école sa cabane et y invite des petits garçons à toucher... Lire la suite (8 novembre)
  • « Le présent qui déborde »
    Après Ithaque , Christiane Jatahy continue à voyager dans l’Odyssée pour y trouver ce que ce poème vieux de 3000 ans nous dit du monde où nous vivons. Nous avions été peu convaincus par Ithaque où... Lire la suite (7 novembre)
  • « Tigrane »
    Tigrane disparaît un jour. On ne retrouve sur la plage que son skate et une bombe de peinture. Dans notre pays où l’école ne réussit pas à assurer une véritable égalité des chances, Tigrane semblait mal... Lire la suite (6 novembre)
  • « Place »
    De Place , couronnée par le prix du jury et le prix des lycéens au festival Impatience 2018, Tamara Al Saadi, son auteur dit : « la pièce est née de la nécessité de parler de ce sentiment qu’éprouvent... Lire la suite (6 novembre)