Actualité théâtrale

Jusqu’au 1er juillet au Théâtre de Poche Montparnasse

« Colette et l’amour » Réduc’Snes

C’est à un « cabaret littéraire » que souhaite nous convier Philippe Tesson. On pense plutôt à une conversation animée qui fait vivre le personnage de Colette et son entourage, une Colette gourmande, sensuelle, voluptueuse, amoureuse des hommes aussi bien que des femmes et toujours passionnément attachée à sa liberté. Philippe Tesson évoque la vie amoureuse de Colette, Elizabeth Quin, elle aussi grande admiratrice de l’écrivain, lui renvoie la balle avec humour, Judith Magre prête sa voix aux extraits de textes et aux lettres de Colette qu’elle lit. Au piano, Jean-Baptiste Doulcet joue les musiciens qu’elle aimait, Debussy, Fauré et Ravel, avec qui elle collabora pour l’écriture de L’enfant et les sortilèges .

De leurs échanges émerge le portrait d’une femme que son amour pour Willy sortit de l’adolescence et de sa province et qui, confrontée aux trahisons de cet homme, se fit découvrir comme écrivain, conquit sa liberté en s’exposant en danseuse nue, en bravant les idées conventionnelles et en s’affichant aux bras de femmes aussi bien que d’hommes, y compris des hommes beaucoup plus jeunes qu’elle.

Théâtre : Colette et l'amour

C’est un portrait sensible, empli d’admiration pour l’écrivain et de complicité avec cette femme si peu conventionnelle, que peignent les quatre complices avec humour.

Assis devant une table, un verre à la main on écoute Philippe Tesson et Elizabeth Quin raconter l’histoire de Colette qui ne fut pas qu’un grand écrivain, mais aussi une femme capable de débordements amoureux, libre de ses actes mais aussi sensible à ce qui pouvait nuire à sa renommée littéraire, une femme qui sut très vite que la liberté ne se conquiert qu’au prix de l’indépendance financière. Judith Magre porte la parole libre, gourmande, sensuelle de l’écrivaine tandis que la musique de Debussy et Ravel s’insère harmonieusement dans leurs dialogues. Un petit bijou pour qui aime Colette ou souhaite la découvrir.

Micheline Rousselet

Les vendredis et samedis à 20h30

Théâtre de Poche Montparnasse

75 boulevard du Montparnasse, 75006 Paris

Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) : 01 45 44 50 60 67

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Angels in America »
    New York 1985, début de l’épidémie du Sida présentée par les puritains comme une punition divine à l’encontre des gays. Un avocat aussi cynique que célèbre, juif et homosexuel, refusant de reconnaître et... Lire la suite (27 janvier)
  • « Le K »
    Treize nouvelles qui donnent aux événements banals de la vie quotidienne une dimension fantastique, tantôt inquiétante, tantôt drôlissime. Gregori Baquet les a prises dans Le K de Dino Buzzati, le... Lire la suite (26 janvier)
  • "J’ai rêvé la Révolution"
    « J’ai rêvé la Révolution » est repris : Du 29 au 31 janvier à la Comédie de Picardie à Amiens (80) Du 27 février au 8 mars au théâtre de l’Épée de bois à Paris En parallèle il y a un spectacle court... Lire la suite (26 janvier)
  • « La mégère apprivoisée »
    Un jeune homme Lucentio arrive à Padoue avec son valet, aperçoit une jeune fille fort jolie et en tombe amoureux. Mais le père de Bianca a décidé qu’elle ne pourrait se marier que lorsqu’un mari se... Lire la suite (24 janvier)
  • « Dom Juan ou le festin de pierre »
    Une adaptation du mythe de Don Juan et du texte de Molière d’une originalité et d’une force qui éveillent la réflexion et l’émotion. Même si Don Juan est un séducteur habile, il est loin de n’être que... Lire la suite (23 janvier)