Obtenir son premier poste de titulaire

Comment se déroule le mouvement ?

Chaque année, une note de service organise le mouvement. Elle paraît au Bulletin Officiel de l’Education Nationale (le BO), habituellement début novembre. Le mouvement se fait en deux temps : une phase interacadémique (pour obtenir une académie) puis une phase intra-académique (pour obtenir un poste en établissement sur Zone de Remplacement (ZR) au sein de l’académie obtenue lors de la phase précédente.

Pour ces deux phases, les demandes se font par Internet par le portail "I-prof" : www.education.gouv.fr/iprof-siam. Il faut avoir connaissance de son NUMEN (numéro d’identification Education nationale strictement confidentiel) communiqué par l’administration. Un accusé de réception vous est adressé dans votre établissement de stage, à l’issue de la saisie. Vous pouvez encore modifier vos voeux sur cet accusé de réception et il est fortement conseillé d’en conserver copie et d’en envoyer une avec votre fiche syndicale au SNES, SNEP, SNUEP, de votre académie d’affectation en tant que stagiaire pour la phase inter ou de l’académie obtenu lors de l’inter pour la phase intra.

Les demandes d’affectation sont examinées par discipline par des instances paritaires (représentants de l’administration et élus du personnel) ; les commissions sont spécifiques pour les CPE et les CO-Psy. L’élément qui départage les collègues est un barème qui prend en compte de manière chiffrée un certain nombre d’éléments de votre situation personnelle : il permet d’éviter que les mutations aient lieu arbitrairement. Cependant, il ne prend pas toujours en compte de manière très fine toute la diversité des situations administratives, personnelles et familiales. Chaque année, nous faisons des propositions d’amélioration du barème.

NB. Depuis plusieurs années, la date limite de prise en compte des situations familiales - mariage et PACS notamment - est le 1er septembre de l’année scolaire en cours.

Contre notre avis et d’une majorité des collègues, le ministère a décidé en 1998 de bouleverser les règles du mouvement qui est ainsi devenu « déconcentré » (affectation en deux étapes : sur une académie puis sur un poste). Officiellement, il s’agissait de rendre la gestion "plus humaine" et plus proche des personnels. La réalité est plus contrastée : en 2016, près de 37.7 % des fonctionnaires stagiaires sont affectés dans deux académies : Versailles, Créteil ; ce pourcentage peut varier de manière importante d’une année sur l’autre. Ce mouvement en deux temps entraîne une réduction de la mobilité des titulaires (mutation sans pouvoir choisir le type d’établissement et/ou la zone géographique souhaitée, dite "mutation en aveugle"). Nous demandons le retour à un mouvement en une seule phase (affectation directe sur un poste), avec l’implantation de nombreux postes et les recrutements nécessaires, dans un cadre paritaire renforcé.

Autres articles de la rubrique Obtenir son premier poste de titulaire