Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

Un film de Craig Zobel (États-Unis)

"Compliance" Sortie en salles le 26 septembre 2012

Sandra entretient des relations cordiales, voire amicales, avec le personnel du fast-food dont elle est la gérante.

Un jour, elle reçoit un coup de téléphone de l’officier de police Daniels qui accuse Becky, une des employées, d’avoir volé de l’argent dans le sac d’une cliente.

Il demande d’isoler la jeune femme en attendant son arrivée, de la placer sous la surveillance des membres du personnel, d’inspecter les affaires personnelles de Becky avant de procéder à des fouilles plus intimes.

Jusqu’à ce qu’ au moment du "coup de feu" dans le fast-food, il incombe à Van, le fiancé de Sandra, de surveiller la jeune femme.

Le film de Craig Zobel, est inspiré d’un fait divers survenu dans un Macdonald de Mt.Washington dans le Kentucky.

Un policier contacte la gérante de l’établissement pour lui signaler qu’une de ses employées a volé le portefeuille d’un client. Il donne deux choix à la responsable du fast-food. Soit elle se charge de fouiller elle-même la suspecte, soit celle-ci est embarquée et mise sous verrou en attendant le jugement.

Craig Zobeg a repris, pour l’essentiel, les éléments du fait divers. Il démonte pièce par pièce le mécanisme pervers du faux policier qui, à distance, se délecte des différentes manipulations qui s’opèrent sur la jeune fille, sur ses indications perverses.

Le scénario, la montée dramatique de la situation, placent le film sur le rail narratif du suspense.

L’homme savait-il qu’il régnait dans le fast-food, entre les différents employés, une atmosphère amicale et chaleureuse qui ferait que la gérante, plutôt que de voir son employée mise sous verrou, choisirait de la fouiller elle-même, puis de la laisser sous la surveillance bientôt hostile de ses collègues ?

Le récit laisse longtemps planer le doute.

L’homme au bout du fil est-il un policier ?

L’escalade des événements est-elle jusqu’au bout vraisemblable ? Face aux exigences de plus en plus précises de l’homme, l’obéissance aveugle des collègues et la soumission de la victime franchissent bientôt les limites de la crédibilité.

Ils finissent par nuire au bon fonctionnement du suspense et il arrive un moment où le spectateur prend une telle avance sur la crédulité des protagonistes que l’intérêt du mécanisme enclenché finit par faiblir.

On sait d’ores et déjà et peut-être depuis trop longtemps, que l’homme bientôt localisé sera arrêté par la police et que ce qu’aura vécu la jeune fille n’aura été qu’un long cauchemar. Que la solidarité qui unit le personnel de l’établissement en sortira grandie.

Le sujet méritait d’évidence plus de rigueur dans le traitement de sa montée dramatique. Il semble qu’ici, Craig Zobel n’ait pas toujours su éviter les pièges qui menaçaient la progression haletante de la narration.

Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « Au bout du monde »
    Yoko, une très jeune femme, est reporter pour une émission de télévision très populaire au Japon. Ses recherches, en vue de prochaines tournages, l’amènent en Ouzbekistan où elle ne trouve pas de... Lire la suite (19 octobre)
  • « La bonne réputation »
    Sofia appartient à la haute bourgeoisie locale. En ce début des années 80, elle mène une vie de luxe et d’oisiveté et ne se préoccupe que de futilités. Les échanges superficiels avec ses amies tout aussi... Lire la suite (15 octobre)
  • « L’angle mort »
    Bébé déjà, Dominick disparaissait mystérieusement de la vue de ses proches. Adulte, le pouvoir de se rendre invisible existe toujours mais il ne s’en sert pas beaucoup. Pire, il a fait de son pouvoir... Lire la suite (14 octobre)
  • « Warrior women »
    « Warrior women » dresse le portrait d’une grande dame des luttes indiennes-américaines, Madonna Thunder Hawk. Le film retrace sa vie de militante, de son éveil politique à la fin des années soixante... Lire la suite (13 octobre)
  • « Martin Eden »
    Martin Eden, un jeune marin voué à ne jamais quitter le milieu prolétaire qui est le sien va, grâce à sa nature curieuse et ambitieuse et au bénéfice de rencontres favorables, voir se dessiner une... Lire la suite (13 octobre)