Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

Un film de Craig Zobel (États-Unis)

"Compliance" Sortie en salles le 26 septembre 2012

Sandra entretient des relations cordiales, voire amicales, avec le personnel du fast-food dont elle est la gérante.

Un jour, elle reçoit un coup de téléphone de l’officier de police Daniels qui accuse Becky, une des employées, d’avoir volé de l’argent dans le sac d’une cliente.

Il demande d’isoler la jeune femme en attendant son arrivée, de la placer sous la surveillance des membres du personnel, d’inspecter les affaires personnelles de Becky avant de procéder à des fouilles plus intimes.

Jusqu’à ce qu’ au moment du "coup de feu" dans le fast-food, il incombe à Van, le fiancé de Sandra, de surveiller la jeune femme.

Le film de Craig Zobel, est inspiré d’un fait divers survenu dans un Macdonald de Mt.Washington dans le Kentucky.

Un policier contacte la gérante de l’établissement pour lui signaler qu’une de ses employées a volé le portefeuille d’un client. Il donne deux choix à la responsable du fast-food. Soit elle se charge de fouiller elle-même la suspecte, soit celle-ci est embarquée et mise sous verrou en attendant le jugement.

Craig Zobeg a repris, pour l’essentiel, les éléments du fait divers. Il démonte pièce par pièce le mécanisme pervers du faux policier qui, à distance, se délecte des différentes manipulations qui s’opèrent sur la jeune fille, sur ses indications perverses.

Le scénario, la montée dramatique de la situation, placent le film sur le rail narratif du suspense.

L’homme savait-il qu’il régnait dans le fast-food, entre les différents employés, une atmosphère amicale et chaleureuse qui ferait que la gérante, plutôt que de voir son employée mise sous verrou, choisirait de la fouiller elle-même, puis de la laisser sous la surveillance bientôt hostile de ses collègues ?

Le récit laisse longtemps planer le doute.

L’homme au bout du fil est-il un policier ?

L’escalade des événements est-elle jusqu’au bout vraisemblable ? Face aux exigences de plus en plus précises de l’homme, l’obéissance aveugle des collègues et la soumission de la victime franchissent bientôt les limites de la crédibilité.

Ils finissent par nuire au bon fonctionnement du suspense et il arrive un moment où le spectateur prend une telle avance sur la crédulité des protagonistes que l’intérêt du mécanisme enclenché finit par faiblir.

On sait d’ores et déjà et peut-être depuis trop longtemps, que l’homme bientôt localisé sera arrêté par la police et que ce qu’aura vécu la jeune fille n’aura été qu’un long cauchemar. Que la solidarité qui unit le personnel de l’établissement en sortira grandie.

Le sujet méritait d’évidence plus de rigueur dans le traitement de sa montée dramatique. Il semble qu’ici, Craig Zobel n’ait pas toujours su éviter les pièges qui menaçaient la progression haletante de la narration.

Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « Le déserteur »
    Quelque part dans le monde où la guerre fait rage. Philippe, un homme fasciné par le personnage et l’univers des films de Charlie Chaplin a fui Montréal pour un Ouest américain aussi sauvage... Lire la suite (22 août)
  • « Haut perchés »
    Une femme et quatre hommes qui se connaissent à peine se retrouvent dans un appartement au dernier étage d’un immeuble qui surplombe Paris. Ils ont en commun d’avoir tous été victimes d’un même... Lire la suite (20 août)
  • « Reza »
    Reza et Fati ont pris la décision de divorcer. La vie commune a fini par lasser Fati et Reza s’est résigné au choix de son épouse tout en caressant l’idée qu’elle reviendrait un jour ou l’autre sur une... Lire la suite (20 août)
  • « Roubaix, une lumière »
    A Roubaix, une nuit de noël. Pour le commissaire Daoud qui sillonne la ville où il a grandi, c’est la routine, voitures brûlées, altercations... Dans son service, vient d’arriver Louis Coterelle,... Lire la suite (19 août)
  • « Nuits magiques »
    Lorsqu’un producteur de films de renom est retrouvé mort au fond du Tibre, les premiers à être soupçonnés du meurtre sont les trois apprentis scénaristes qu’il avait rencontrés au cours d’un dîner et qui... Lire la suite (15 août)