Communiqués

Concertation baccalauréat


Frédérique ROLET
Secrétaire Générale du SNES-FSU

Hervé CHRISTOFOL
Secretaire général du SNESUP-FSU

à

Madame Frédérique VIDAL
Ministre de l’Enseignement supérieur
1 rue Descartes
75231 Paris cedex 051

Monsieur Jean-Michel BLANQUER
Ministre de l’Éducation Nationale
110 rue de Grenelle
75007 PARIS
Paris, le 6 septembre 2017,

OBJET : Concertation baccalauréat

Madame la Ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation,
Monsieur le Ministre de l’Éducation nationale,

Vous avez annoncé une réforme de l’orientation et de l’affectation des bacheliers dans l’enseignement supérieur effective à la rentrée 2018, et une réforme du baccalauréat pour la sessions 2020 (classe de Première) et 2021 (classe de Terminale).
Le SNES-FSU et le SNESUP-FSU ont constaté les dysfonctionnements du processus d’orientationaffectation de la session 2017 du baccalauréat, mis à l’épreuve par la hausse démographique. Pour nous, si le travail des personnels avec les lycéens sur leur projet d’orientation peut certainement être amélioré, une réflexion engagée sur l’articulation entre les programmes du lycée et les contenus de l’enseignement supérieur, la situation ne pourra pas évoluer favorablement en l’absence d’une réflexion sur les capacités d’accueil. Le volume de ces dernières constitue un facteur explicatif important de la réussite ou l’échec en 1ere année de licence.

Nous sommes attachés à la valeur nationale du baccalauréat, premier grade de l’enseignement supérieur, examen que l’étranger nous envie, et qui est facteur de justice pour la jeunesse de notre pays. Il nous semble difficile de travailler les dossiers de l’orientation – affectation et du baccalauréat séparément, en particulier quand la mise en place de prérequis est évoquée.
C’est pourquoi nous vous demandons d’ être associés es qualité au cycle de concertation commençant le 11 septembre au Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation. Nous souhaitons par ailleurs contribuer au le travail sur le baccalauréat, et que des représentants de l’enseignement supérieur participent aux séances au Ministère de l’éducation nationale.

Veuillez croire, Madame la Ministre, Monsieur le Ministre, en notre profond attachement au service public d’éducation.

Frédérique ROLET Hervé CHRISTOFOL

Autres articles de la rubrique Communiqués

  • Affectation post-bac, bac et lycée : pas de réforme à marche forcée !
    Le SNES-FSU a participé à la concertation enseignement supérieur en septembre-octobre et a rencontré la mission Mathiot sur le bac et le lycée le 13 novembre. Le projet de loi sur l’orientation et... Lire la suite (17 novembre)
  • Enseignement de la Shoah : pas de faux procès
    Dans son édition datée du vendredi 3 novembre, le Monde traite de la persistance de l’antisémitisme en France. Le sujet est illustré par un dessin de Plantu représentant un enseignant affirmant ne plus... Lire la suite (3 novembre)
  • Grève
    La grève de ce jour constitue un avertissement sévère que le gouvernement devrait prendre au sérieux. Quelques mois après son élection, la politique du Président de la République a eu pour effet de... Lire la suite (10 octobre)
  • La Cour des Comptes cible à nouveau les enseignants
    La Cour des Comptes a publié son rapport « Gérer les enseignants autrement. Une réforme qui reste à faire ». Elle y égrène, comme chaque année, un certain nombre de poncifs habituels de la pensée libérale... Lire la suite (4 octobre)
  • Budget 2018
    Les grandes orientations du PLF 2018 ont été rendues publiques. Dans le second degré notre ministre exprime tout son art de la soustraction invisible : les suppressions de postes sont à l’ordre du... Lire la suite (28 septembre)