Année 2017-2018

Contrôle continu au bac : bac en continu sur 2 ans (Limoges)

Le projet d’arrêté contient des dispositions qui concernent toutes les disciplines non évaluées en contrôle terminal sauf l’EMC et les options, c’est à dire dans la voie générale histoire géographie, LV1, LV2, Humanité scientifiques et numériques, EPS, spécialité suivie uniquement en 1ère (ce qui supposerait d’avoir anticipé ce choix dès la fin de la seconde...) ; et dans la voie technologique histoire géographie, LV1, LV2, mathématiques, EPS, les 3 spécialités suivies en première.

Comment ?

☛ Epreuves ponctuelles et communes organisées dans le lycée, 2 en classe de première et 1 épreuve en classe de terminale à multiplier par le nombre de disciplines à évaluer (Au minimum 17 épreuves en voie générale, 21 en voie technologique, sur les deux ans, sans compter les éventuels ECE ou ECO). Copies anonymées à l’intérieur du lycée sous la responsabilité du conseil pédagogique.

☛ Harmonisation académique des notes des épreuves communes de contrôle continu, communication des notes aux élèves à la fin de la classe de première et à la fin de la classe de terminale.

Quelles conséquences ?

⟹ Désorganisation durable des enseignements et des cours pendant 2 ans, généralisation du bachotage

⟹ Changements majeurs du métier = obligation de progressions communes (« les épreuves communes tiennent compte de la progression pédagogique des programmes d’enseignement de 1ère et de terminale ») ; charge de travail accrue (correction, concertation...), évaluation locale, changement de la relation pédagogique et du sens du métier.

⟹ Les copies seront-elles restituées aux élèves ou non, avec ou sans note, au cours de l’année ?

⟹ Aucune rémunération prévue à ce jour pour la correction des copies (qui se fera en plus pendant que les cours continueront !)

Autres articles de la rubrique Année 2017-2018