Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

Un film de Bohdan Slàma (République tchèque-France)

"Country Teacher" Sortie en salles le 1er avril 2009

Petr quitte Prague, et son poste de professeur de biologie dans un lycée, pour devenir instituteur dans un village, à des dizaines de kilomètres de la capitale.
Même si les habitants s’interrogent sur les raisons de cette surprenante reconversion, tout se passe bien. Jusqu’au jour où un étranger arrive au village et se présente comme un inspecteur venu assister à un cours de Petr.
"Country Teacher" est un film bucolique, planté dans la réalité et le concret. Un film à contre courant, qui échappe aux tendances cinématographiques actuelles. C’est un film à l’ancienne dont l’histoire est certainement indissociable de son décor, une campagne magnifique, en apparence sereine mais qui, très vite, avoue ses limites et tend ses pièges.

Et c’est pourtant la solitude et le vide que Petr est venu chercher pour assumer son nouveau choix de vie et ses renoncements.
Le premier cours qu’il dispense à sa classe est sur l’escargot, espèce hermaphrodite et le second est sur l’abeille, espèce qui renonce à toute sexualité. Ses priorités pédagogiques éclairent autant sur l’idéologie du personnage et ses projets de vie, qu’il instruit ses jeunes élèves sur les mystères et sur les curiosités de la nature.
"Country teacher" est aussi une chaîne d’amours non partagés, non réciproques : une femme est amoureuse d’un homosexuel qui, lui-même, est amoureux du fils de cette femme. Il est probable que cette histoire puise sa vraie force dans le milieu rural où on l’a située, et que transposée dans un cadre citadin, elle aurait présenté un intérêt moindre ou se serait diluée dans la banalité.
De la beauté, de la simplicité des paysages opposées à la rudesse de la vie campagnarde se dégage une âpreté qui se porte aux personnages, les charge de mystère, les force au silence et, du coup, donne au tracé dramatique une vraie densité, une puissance feutrée qui accompagne le récit jusqu’au basculement.
En 2001, Bohdan Slàma avait réalisé "Les abeilles sauvages" primé au Festival Premiers Plans d’Angers. "Country teacher" est son troisième long métrage. C’est une œuvre intense et personnelle dont le charme est dans une simplification du récit, dans une limpidité de l’image, une douceur qui font contraste avec sujet complexe abordé.
Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « Le photographe »
    Rafi est un modeste photographe de rue. Rien ne le préparait à sa rencontre avec Milani, une jeune fille discrète issue de la classe moyenne de Bombay, ni au fait qu’elle accepterait de le revoir le... Lire la suite (22 janvier)
  • « Merveilles à Montfermeil »
    Joëlle et Kamel sont en instance de divorce. Ils font tous les deux partie de l’équipe municipale de la nouvelle maire de Montfermeil, Emmanuelle Joly. Toute l’équipe travaille activement sur le... Lire la suite (7 janvier)
  • « Les siffleurs »
    C’est au son de « The passenger » interprété par Iggy Pop que l’inspecteur de police Cristi débarque sur l’île de Gomera afin d’apprendre le Silbo, une langue sifflée ancestrale classée au patrimoine... Lire la suite (5 janvier)
  • « Cunningham »
    « Cunningham », le film d’Alla Kovgan, suit la carrière du chorégraphe Merce Cunningham depuis ses premières années comme danseur dans le New-York d’après guerre jusqu’à la révélation et la reconnaissance... Lire la suite (Décembre 2019)
  • « Le miracle du Saint Inconnu »
    En possession de son magot, Amine fuit la police mais, sa voiture tombée en panne, il a tout juste le temps de creuser un trou et d’enterrer le sac contenant les liasses de billets au sommet d’un... Lire la suite (Décembre 2019)