ACTIONS ACTUALITÉS

DECISION DES 9 REUNION DU 13 NOVEMBRE

Réunion du Groupe des neuf du 13 novembre 2019

Synthèse des discussions et relevé des décisions

Préparation du 21 novembre

Avant le 21 novembre, chaque organisation recense le nombre de personnes qui viendra représenter leur département, afin de faciliter le déroulement de cette journée. Une centralisation des chiffrages sera faite 48 heures avant le 21 novembre. La presse sera invitée par FO (Didier Hotte).

Déroulement retenu pour cette journée :

  • À 8 h 30, les neufs viennent installer les lieux, la sono, ... Il faut passer par le 85 rue Charlot.
  • À 9 h, les portes sont ouvertes et une équipe de la CGT enregistre les personnes lors de leur arrivée à la bourse.
  • La vidéo préparée par la CFE-CGC (Maud Giloux) passe en continu sur l’écran au-dessus de la tribune. Certaines diapos passent vite en fond pendant les interventions, les graphiques restent à l’écran et sont commentés brièvement lors des interventions.
  • La CGT (Jean-Pierre Floret) assure l’animation, présente la journée et insiste sur les trois thèmes et temps de discussion que chaque délégation doit respecter.
  • Les deux interventions de 10 minutes intègrent un bilan rapide de nos actions et de leurs résultats :
  • Intervention PLFSS 2020 et pouvoir d’achat (Marylène Cahouet de la FSU) puis interventions de la salle pendant 30 minutes.
  • Intervention PLFSS 2020 et santé (Olivier Jouchter de la CGT) puis interventions de la salle pendant 30 minutes.
  • À 12 h, lecture du manifeste par FO (Didier Hotte) pendant que le texte défile à l’écran. Le manifeste n’est pas amendable à cette étape. La discussion portera sur nos mobilisations depuis 2014 sur les méthodes d’action.
  • À 12 h 45, chacun prend le repas préparé par Solidaires (sandwichs et fruits) et l’eau apportée par la FSU, pour 150 personnes estimées pour le moment.
  • À 14 h 30, les délégations choisissent d’aller devant chez A. Buzyn ou G.Darmanin pour y déposer le manifeste (la CGT les prévient de ce dépôt).

Restent à préparer :

La vidéo (Maud Giloux) intègre des extraits de prises de paroles et d’engagements des responsables du gouvernement. Des graphiques sont ajoutés et commentés lors des interventions.

Le manifeste (Didier Hotte) envoyé en amont de la réunion du 13 novembre, a été amendé au cours de la réunion. Au-delà de nos différentes lectures du rapport Delevoye et interprétation des interventions du gouvernement, nous sommes tous d’accord sur le fait que les gouvernements ont commencé à s’attaquer aux pensions en les gelant et même en les baissant par l’augmentation de la CSG. Le blocage de la part des retraites dans le PIB (au maximum à 13,8 %) va poursuivre, voire amplifier cette politique. Didier intègre les modifications acceptées et envoie à nouveau le texte pour vérifier qu’il est partagé.

Rencontres : les groupes parlementaires, le 1er ministre, la ministre A. Buzyn

Groupes parlementaires : à sa demande, le mercredi 30 octobre, nous avons été reçus par le groupe « Communiste Républicain Citoyen et Écologiste » au Sénat qui a entendu notre rappel du travail fait avec D. Watrin et la volonté de poursuivre ce travail. La demande de rencontre aux autres groupes n’a provoqué aucune réponse de leur part pour le moment.

  • Décision : la CGT (Jean-Pierre Floret) relance les autres groupes parlementaires, dans le cadre du PLFSS 2020.
    Premier ministre : le courrier qui lui a été envoyé n’a suscité ni réponse, ni accusé de réception. Au moins, les autres gouvernements nous envoyaient une personne ...
  • Décision : Chaque organisation cherche des adresses de membres du cabinet du 1er ministre afin que la CGT relance de façon plus ciblée.
    La ministre A. Buzin, chargée des personnes retraitées. Notre demande de rencontre du 2 juillet vient d’obtenir une réponse, nous serons reçus le lundi 2 décembre à 14 h 30 par Monsieur Fabrice Perrin, Conseiller Spécial chargé du secteur médico-social et de la réforme du grand âge, sur les attentes des retraités et personnes âgées concernant le pouvoir d’achat, la perte d’autonomie, la situation de l’aide à domicile et des EHPAD.
  • Décision : chaque organisation envoie deux noms à Didier Hotte de FO qui centralise et envoie au ministère. Au nom des neuf, il ouvrira la discussion sur le pouvoir d’achat, l’accès à la santé, les Ehpad, les 40 000 embauches avant la fin de l’année, et demande des informations sur le plan grand âge.
  • Réunion de préparation : à 13 h au café des officiers, 3 place de l’École Militaire.

Courriers aux maires et réponses reçues

Nous avons recensé un peu plus de 80 réponses pour 4 organisations. Les maires râlent contre la baisse des budgets, c’est le bon mo-ment pour les interpeller.

Les associations des maires ont bien reçu notre courrier, disent avoir transmis...

  • Décisions :
  • Actualisation de la liste des maires ayant répondu.
  • Annonce de la publication de la liste des réponses et des non réponses.
  • Dresser la liste des départements où les équipes militantes ont fait quelque chose.
  • Insister auprès des groupes parlementaires pour qu’ils informent leurs élus locaux.
  • Des maires ne seront plus maire en mars. Un modèle de lettre (FO, Didier Hotte) aux candidat-e-s sera proposé aux équipes qui en feront ce qu’elles voudront.

Initiatives à l’égard de l’intersyndicale Santé et de la Loi Grand âge

Nous avons déjà tenu une réunion avec l’intersyndicale Santé sur les Ehpad et les services à domicile et avons mené des actions communes. Nous n’avons pas eu de relation récemment, alors que l’action commune usagers, personnel, directeurs d’Ehpad nous semble toujours utile et nécessaire.

Rapport El Khomri : la FSU (Marylène Cahouet) a envoyé une fiche qui résume le rapport. A. Buzyn a promis de reprendre certaines dispositions pour les Ehpad dans le PLFSS 2020, mais il n’y a eu aucune concertation, même pas une information sur la loi prévue d’ici la fin de l’année, ni aux Organisations Syndicales, ni au Conseil de l’âge. Est-ce que des choses vont sortir en janvier pour peser sur les élections municipales ? Ou bien lors du conseil du CNSA le 28 novembre ?

  • Décision : la FSU (Marylène Cahouet) propose une expression commune sur ce que l’on sait.

Bilan des réponses au questionnaire CDCA

La FSU, qui coordonne les réponses, a reçu une vingtaine de réponses de départements qui ont travaillé en commun sur le questionnaire.

  • Décision : la FSU (Marylène Cahouet) envoie la liste des départements ayant répondu en précisant le caractère unitaire des réponses.

Suivi des travaux du HCFEA et du HCA

Décisions :

  • La CFE-CGC (Maud Giloux) envoie la présentation des représentants des services à domicile et des directeurs d’Ehpad, effectuée lors de leur audition au Haut Conseil.
  • La FSU envoie une note qui reprendra nos positions et qui condamnera l’insuffisance des mesures prises.

Convergences sur la prochaine réforme des retraites

Nos neuf organisations de personnes déjà en retraite prennent acte des différentes positions sur le contenu de cette future loi, portées par les « confédérations » syndicales dont font partie certaines d’entre nous.

Néanmoins, en tant que retraités, nous portons ensemble des revendications et des inquiétudes qu’un projet de texte envoyé en amont et amendé met en avant : revalorisation des pensions sur l’inflation inscrite dans la loi, blocage de la part des retraites dans le PIB, volonté de réaliser des économies sur les pensions d’ici 5 ans.

  • Décision : Solidaires (Patrice Perret) modifie le projet de texte en prenant en compte les demandes, notamment en retirant toute citation de la réforme à points, il envoie le texte modifié que chaque organisation regarde ensuite et amende.

Communiqué pour le 23 novembre 2019

Solidaires rappelle que, quelques jours avant la journée du 8 mars 2019, nos neuf organisations ont élaboré et diffusé un communiqué de presse sur les inégalités hommes-femmes notamment en matière de retraites. Dans la continuité de cette initiative, un projet de communiqué (Solidaires) a été envoyé pour la journée du 23 novembre 2019 contre les violences faites aux femmes, y compris les femmes âgées qui n’apparaissent plus dans les statistiques quand elles atteignent 75 ans.

  • Décision : ce texte est jugé très intéressant mais une majorité des organisations pense qu’il sort de notre compétence particulière de retraité-e-s, d’autant plus que l’appel au 23 novembre est de la responsabilité des confédérations et que toutes n’y appellent pas.

Action des retraité-e-s

Lors de la prochaine réunion, nous rédigerons un texte sur la revalorisation des pensions qui interviendra le 1er janvier 2020.

Les départements pourraient s’en inspirer et interpeler, écrire à leurs élu-e-s et demander une vraie revalorisation, voire leur proposer un débat public contradictoire sur les retraites.

Prochaine réunion : lundi 16 décembre à 14 h à la FSU

Autres articles de la rubrique ACTIONS ACTUALITÉS

  • APPEL POUR LE 10 DECEMBRE
    Après la mobilisation historique du 5 décembre Nouvelle journée de manifestations le mardi 10 décembre OUI ! Les retraités sont concernés ! Comme pour le 5 décembre, les organisations syndicales... Lire la suite (8 décembre)
  • MANIFESTE DES 9
    MANIFESTE DES RETRAITÉ.ES RÉUNIS À PARIS LE 21 NOVEMBRE Les délégué.es des collectifs de retraité.es départementaux de nos neuf organisations, réunis à la Bourse du travail de Paris le 21 novembre,... Lire la suite (26 novembre)
  • LA LOI RETRAITE CONCERNE AUSSI LES RETRAITÉS
    Les personnes déjà en retraite sont inquiètes sur les conséquences de la future loi retraite Le gouvernement envisage, après les élections municipales de mars 2020, le vote d’une loi qui remplacerait... Lire la suite (18 novembre)
  • APPEL AU 5 DECEMBRE
    Mobilisation des actifs et des retraités le 5 décembre OUI ! Les retraités sont concernés ! Ils refusent la retraite à points ! « Chacun cotise selon ses moyens, chacun reçoit selon ses besoins... Lire la suite (30 octobre)
  • 18 octobre 2019 décision des 9
    Réunion du Groupe des neuf du 18 octobre 2019 Synthèse des discussions et relevé des décisions Bilan du 8 octobre Dans une période où une partie des personnes en retraite ont la fausse impression... Lire la suite (21 octobre)