US Magazine 776 du 17 février 2018

DNMADE : toujours en suspens

Le Conseil supérieur de l’éducation du 5 mars n’a pas eu le temps d’examiner le projet de Diplôme national des métiers d’arts et du design (DNMADE). Il le fera vraisemblablement le 21 mars.

Le texte a peu évolué depuis les dernières audiences, il s’agit toujours d’un diplôme en trois ans offrant grade de licence. En plus des quatorze mentions prévues, le diplôme pourra préciser le secteur d’activité (art du bijou et du joyau, gravure, illustration, reliure dorure, typographie...). D’autre part, si les BTS Arts Appliqués seront abrogés dès la session 2021, les DMA ne le sont pas, ils s’éteindront progressivement(1).

Acharnement

Le référentiel du di­plôme fait l’impasse sur la formation scientifique des futurs diplômés, seuls le numérique et les matériaux, par une ap­proche technologique, sont envisagés. Avec le SNESup-FSU et le SNUEP-FSU, le SNES-FSU propose qu’un vrai programme de mathématiques et de sciences physiques, en relation avec les problématiques des Arts Appliqués, soit inclus dans le programme.

Les critiques que nous avions exprimées restent justifiées : risque pour les bac techno et pro de ne pas trouver dans le DNMADE les poursuites d’études adaptées à leur cursus, problème de mise en application progressive dès la rentrée 2018 avec des redéfinitions des cartes de formations qui entraînent des fermetures de sections, interrogations toujours présentes sur le statut des enseignants, la définition de leurs obligations réglementaires de service (quid des pondérations ?) et la possibilité pour les PLP d’intervenir dans les formations.

À cela s’ajoute l’imbroglio Parcoursup, où certaines classes de mise à niveau (MANAA) sont encore présentes alors qu’elles devraient être fermées dès la rentrée 2018...

Tout cela devrait entraîner un report de la mise en application de la réforme, mais le ministère persiste. Après passage aux CSE et CNSER, le texte sera vraisemblablement publié au printemps.

Thierry Reygades

(1) Voir site du SNES-FSU : https://www.snes.edu/Le-referentiel-du-DNMADE- presente-au-CSE-prochainement.html

Autres articles de la rubrique US Magazine 776 du 17 février 2018

  • Bac 2021 : la concertation refusée
    Comment participer à des réunions de « concertation », quand le ministère se refuse à fournir le moindre document préparatoire ? On peine à croire en l’absence d’anticipation alors que les textes sur la... Lire la suite (14 mars)
  • Réformes Blanquer : la stratégie du flou
    Les modalités du nouveau baccalauréat seront soumises au Conseil supérieur de l’Éducation le 21 mars. Les seules informations concrètes sur ces projets sont, pour l’heure, de vagues déclarations... Lire la suite (14 mars)
  • Parcoursup et loi ORE
    La loi Orientation et réussite des étudiants (ORE) a été adoptée par les parlementaires le 15 février. Elle n’était pas encore promulguée que le projet de décret d’application concernant Parcoursup était... Lire la suite (14 mars)
  • Redoublement : le retour !
    Fin novembre, les médias ont monté en épingle l’annonce ministérielle du rétablissement du redoublement. Le décret n° 2018-119 a été publié au BO du 22 février 2018. Le seul effet pratique de cette... Lire la suite (14 mars)