Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

Un film de Hilla Médalia (Israël –USA)

"Dancing in Jaffa" Sortie en salles le 2 avril 2014.

Après avoir beaucoup vécu à l’étranger, Pierre Dulaine, professeur de danse de salon de renommée mondiale, retourne à Jaffa, en Israël, sa ville de naissance.

Conscient de la tension existant entre les différentes communautés qui s’y côtoient au quotidien, il veut réaliser un vieux rêve qui lui tient à cœur : faire tomber les tabous culturels et religieux et faire danser ensemble des enfants israéliens et palestiniens.

Cet enseignant qui intervient dans de nombreuses écoles de prestige aux USA a pour projet essentiel de provoquer un rapprochement des deux communautés et d’enseigner aux uns et aux autres le respect mutuel à travers la pratique de la danse.

A Jaffa, première victoire : Pierre Dulaine arrive à convaincre cinq écoles de la ville et 150 enfants et leurs parents de tenter l’expérience.

Parmi ces établissements scolaires, deux écoles juives, deux écoles arabes et une école mixte.

Le tournage va se focaliser plus particulièrement sur trois enfants, une enseignante et Pierre Dulaine lui-même.

Le premier quart d’heure du film fait craindre le pire. La personnalité de Pierre Dulaine entre

exigence, autorité, démagogie et cabotinage, inquiète.

A-t-on affaire à un militant du rapprochement des deux communautés ou à un dandy qui se lance dans une expérience flatteuse ?

Difficile dans les premiers moments d’arrêter une appréciation, d’autant que le film dans sa démarche démonstrative ne rassure pas non plus.

Ce n’est que lorsque les enfants rentrent dans le jeu proposé avec des élans retenus, une méfiance vis à vis des contacts tactiles, parfois avec des moments de franche réticence que le film de Hilla Médiala trouve son tempo et sa vraie voie.

Noor est une jeune adolescente en souffrance depuis la mort de son père. La conversion de sa mère juive à l’islam ne rend pas sa position confortable.

Si Lois n’a pas de père c’est que sa mère a fait le choix d’opter pour l’insémination artificielle pour avoir ses enfants.

Alaa, jeune israélo-palestinien musulman vit dans un des quartiers les plus pauvres de Jaffa. Il trouvera dans le projet de Pierre Dulaine, comme quelques autres, le moyen de se révéler à lui-même.

Mais ces trois enfants ne sont pas les seuls présents à l’image et si des dizaines d’autres se tiennent au second plan, ils n’en contribuent pas moins à donner sa vraie dimension humaine à l’expérience de rapprochement.

Ce sont les enfants qui font le film mais également la mystérieuse alchimie qui se fait entre un professeur au ton précieux, un peu guindé et la spontanéité juvénile, qu’elle soit dans la réticence, ou dans le dépassement des tabous.

L’émotion naît de la réussite de l’expérience ; elle est dans le constat réjouissant de voir les enfants danser ensemble, échanger, rire, dans le questionnement troublant à propos du moment précis où le miracle a eu lieu et de quelle façon souterraine.

"Dancing in Jaffa" , loin de tout angélisme, fait naître sous nos yeux de spectateurs ravis l’espoir que tout espoir dans l’homme n’est pas perdu et que tous ceux qui ont participé à l’aventure ne retourneront jamais à la haine.

Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « Beau joueur »
    L’Aviron Bayonnais Rugby est entré au Top 14 sur les chapeaux de roue, entraîné par le coach charismatique Vincent Etcheto. Mais l’équipe des rugbymen se retrouve au bas du classement dès le mois... Lire la suite (24 juin)
  • « The mountain : une odyssée américaine »
    Aux États-Unis, dans les années 50, le docteur Wallace Fiennes a pris Andy, un jeune homme introverti, comme photographe pour documenter sa méthode de lobotomie de plus en plus controversée. Au fur... Lire la suite (24 juin)
  • « Bixa Travesty »
    Linn de Quebrada est une artiste rappeuse de la banlieue de Sao-Paulo pourvu d’une grande présence scénique, engagée sur le sujet du genre et qui ose affronter avec panache le machisme et... Lire la suite (23 juin)
  • « Yves »
    Jérem, un chanteur de rap met la dernière main à son premier disque qui doit sortir prochainement. C’est alors qu’il fait la rencontre de So, charmante et mystérieuse enquêtrice pour le compte de la... Lire la suite (23 juin)
  • « Noureev »
    Rudolf Noureev, jeune prodige de la danse, est repéré à Moscou comme un élément très prometteur du célèbre ballet du Kirov. Lorsqu’il se retrouve à Paris pour se produire sur la célèbre scène de l’Opéra,... Lire la suite (18 juin)