Actualité musicale, chanson...

au Vingtième Théâtre

"DéSAXés" - Mystère Sax Jusqu’au 12 janvier

Ils sont quatre, virtuoses du saxophone, qui nous avaient fait beaucoup rire avec Sea, sex & fun. Ils récidivent et, à l’occasion du bicentenaire de la naissance d’Adolphe Sax, l’inventeur du saxophone, s’attachent à lui rendre hommage. Personnage un peu oublié, ce facteur d’instrument, outre sa géniale invention, fit progresser bien d’autres instruments et fut l’ami de Théophile Gautier et de Berlioz, auquel il inspira sa première œuvre avec saxophone.
D’un quatuor aussi débridé que les DéSAXés, on ne pouvait qu’attendre un spectacle à l’humour déjanté, un spectacle qu’ils nous annoncent dès le prologue « historico, pédagogico, festif et … muet ». En effet Philippe Martz, le metteur en scène, a choisi de nous présenter l’histoire d’Adolphe Sax à la façon d’un film muet. Des cartons nous invitent à suivre le héros de l’enfance à son adolescence, de ses débuts financièrement difficiles à son voyage en ballon dans des contrées lointaines pour populariser son invention.

On aurait aimé en savoir un peu plus sur Adolphe Sax et il y a bien quelques longueurs, mais la virtuosité et l’humour des quatre DéSAXés les fait oublier. Alternant airs connus et compositions de Franck Herrgoff (qui est aussi l’arrangeur talentueux de l’ensemble) ils nous entraînent dans un tourbillon où les pupitres malicieux se lancent dans un manège, un peu gênant pour l’instrumentiste, où les partitions s’accrochent aux chaussures en guise de feuilles mortes, et où le vol du bourdon fait tourner la tête et l’instrument du musicien. Ils passent d’une interprétation classique à la fanfare et au solo de jazz, jouent sur leur instrument ou sur celui du voisin qui continue à souffler comme si de rien n’était. Ils n’ont plus deux mains mais trois ou quatre et soufflent dans tout saxophone à leur portée.

C’est un spectacle tout public, drôle et gai, qui fait oublier la grisaille ambiante.

Micheline Rousselet

Du mercredi au samedi à 19h30, le dimanche à 15h
Vingtième Théâtre
7 rue de Platrières, 75020 Paris
Réservations partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) : 01 48 65 97 90

Autres articles de la rubrique Actualité musicale, chanson...

  • « Bill Haley and his Comets, 14-15 octobre 1958 »
    Octobre 1958. La guerre d’Algérie provoque des traumatismes durables dans une grande partie de cette jeunesse partie combattre pour conserver une colonie sous la direction de généraux et de colonels... Lire la suite (Mai 2017)
  • "FRONTIERES" - Une chanson à partager
    "A l’heure où la chef de meute fait hurler les loups, une chanson à partager, pour ouvrir les frontières et les esprits, ne nous retrouvons pas ahuris dans quelques jours..." Jofroi est parmi... Lire la suite (Mai 2017)
  • « Michel Hermon chante Léo Ferré/ Bobino 1969 »
    Peu de temps après les événements de mai 1968, au début de l’année 1969, Léo Ferré (1916-1993) donne un concert à Bobino. Accompagné par Paul Castagnier, un pianiste aveugle, il chante 26 chansons. Dans... Lire la suite (Mars 2017)
  • « Peau neuve »
    Après des concerts où ils chantaient à tour de rôle les musiques et les textes qu’ils composaient, ils unissent désormais leurs voix et c’est le succès. Leur premier album avait été coup de cœur de... Lire la suite (Février 2017)
  • Jacinta, Nathalie Solence ...
    Dans le prolongement de la double page d’idées cadeaux pour les fêtes de fin d’année, ou toutes autres fêtes, publiée dans l’Us-Mag de début décembre, quelques propositions complémentaires. PL «... Lire la suite (Décembre 2016)