Conseil supérieur de l’éducation

Déclaration SNES-FSU au CSE du 9 juillet 2020

Madame la présidente, monsieur le directeur, mesdames et messieurs les membres du CSE, bonjour à toutes et à tous,

Nous voici au dernier CSE d’une année bien chargée, la routine…
Nous souhaitons pouvoir revenir en présence les un des autres en septembre. La visioconférence a ses limites.

Monsieur le ministre de l’Éducation nationale a été maintenu ce lundi dans ses fonctions. Nous alertons sur le fossé qui s’est creusé avec les personnels. Un changement de cap est nécessaire.

Préparation de la rentrée dans les collèges et les lycées
Il nous remonte actuellement des informations préoccupantes quant à la sous-estimation des effectifs à la rentrée prochaine. Il manque par exemple des dizaines de classe en collège à Lille, en Seconde à Créteil ou Paris, dans un contexte de baisse des moyens, et alors que les élèves demanderont à la rentrée scolaire une attention particulière suite à la crise sanitaire. Nous nous interrogeons sur le discours ministériel annonçant un accompagnement renforcé des élèves à la rentrée sans les moyens afférents. Ouvrir des classes et des postes est une urgence.
Par ailleurs, nous rappelons notre demande d’aménagements des programmes et des examens pour prendre en compte les semaines de confinement et de fin d’année scolaire 2020. Donner des consignes nationales est nécessaire à une préparation sereine des progressions pédagogiques.

Aménagements de la réforme du baccalauréat
La pauvreté des textes présentés ce jour nous afflige : changer la dénomination des E3C suffirait-il à résoudre les problèmes posés par ces épreuves ? Modifier la durée de l’épreuve de spécialité de langues vivantes répond-il à la mise à mal de la diversité des langues enseignées, principal problème à ce jour ? Mettre une partie de programme au choix permet-il de rendre le programme d’enseignement scientifique attractif ? Les choix opérés par le ministre sont cosmétiques, inadaptés, ils ne répondent pas aux attentes des personnels. Le SNES-FSU a soumis des propositions au comité de suivi de la réforme, il demande notamment que disparaissent les E3C1 et que les programmes soient revus.

Bonnes vacances reposantes à toutes et à tous !

Autres articles de la rubrique Conseil supérieur de l’éducation