Conseil supérieur de l’éducation

Déclaration du SNES-FSU au CSE du 21 mars 2019

DECLARATION SNES-FSU

Bonjour à toutes et à tous,

Aujourd’hui se mobilise l’intersyndicale SNES-FSU, SNPTES, SE-UNSA, CGT défendant l’orientation scolaire. Nous continuons de demander la réouverture de ce dossier et le recrutement de PSYEN.
Dans les académies, la situation est tendue et les mobilisations locales se multiplient, du fait de la préparation de la rentrée 2019 : dégradation des conditions de travail et d’étude en collège, réformes en lycée, et une montée inquiétante du nombre de tentatives de mise au pas par l’ensemble des hiérarchies. Les personnels ne font guère que lancer des alertes, en direction de l’éducation nationale, des parents, des citoyens. L’école qui se fait jour actuellement, à coup de lois comme de vademecum et d’intimidation, cette école est-elle celle que nous voulons ? Cherche-t-elle la réduction des inégalités sociales ?

Le SNES-FSU s’est adressé au ministre. Il attend toujours des réponses. Il faut changer de cap, et vite.

Déclaration du SNES-FSU au CSE du 21 mars 2019

Autres articles de la rubrique Conseil supérieur de l’éducation