Actualité théâtrale

Au Théâtre de la Cité Internationale jusqu’au 25 octobre

"Dedans Dehors David" d’après {Closer} de Dennis Cooper, mise en scène David Bobee

Comme dans "Fées" et dans "Cannibales", donnés les saisons précédentes au Théâtre de la Cité internationale, David Bobee s’interroge dans Dedans Dehors David sur l’avenir des jeunes générations, et sur les pièges qui les menacent : la société de consommation, les manques et les frustrations qui résultent de l’abondance, les dangers que représentent les succès faciles ou les revers de la célébrité. Il est allé trouver appui sur les théories de Dennis Cooper dont l’œuvre associe drogue, sexe et rock and roll pour parler des jeunes gens désemparés par le monde vide de sens auquel ils sont confrontés. Il a porté son choix sur le Chapitre 2 de Closer, un roman de Dennis Cooper dans lequel David, jeune et bel homme qui semble sorti des pages d’un magazine, a pour préoccupation première le désir éperdu d’être aimé. Le texte de Dennis Cooper est confié à une comédienne, Fanny Catel-Chanet, dont le corps androgyne endosse le costume du beau jeune homme avant de s’en débarrasser pour laisser apparaître un enfant tourmenté.

David Bobee aime brouiller les pistes et jouer avec les repères attendus du spectateur. Les paroles du jeune homme dont s’empare une jeune fille, la hauteur de voix choisie pour les dire, les lumières crues d’un monde artificiel, tout cela concourt à faire de Dedans Dehors un spectacle fascinant.
Dennis Cooper, écrivain américain subversif né en 1953 a souvent été comparé à Jean Genet ou à William Burroughs. Depuis ses tous premiers écrits, ses textes, empreints de scandale atteignent la limite de la littérature. Il écrit Closer en 1989 mais après la parution de son premier roman Safe publié en 1984, il entame la rédaction d’une pentalogie, cycles de cinq romans interconnectés auxquels il songeait depuis l’adolescence. Depuis 2005, il vit à Paris.
David Bobee, né en 78, étudie les arts du spectacle à l’université de Caen. Il crée d’abord des performances et des installations dans le cadre de festivals techno et élctro. Puis il intègre le Théâtre-école du CDN de Normandie et travaille comme assistant d’Eric Lacascade, notamment sur la trilogie Tchékov et sur Les barbares créé dans la Cour d’honneur en 2005 à Avignon. En 2003, il crée Res Personna et en 2004, Fées avant de mettre en scène un spectacle de cirque-théâtre contemporain : Cannibales. Il prépare actuellement un spectacle pluridisciplinaire : "Nos enfants nous font peur quand on les croise dans la rue" dont les représentations sont prévus en février 2009 au CDN de Gennevilliers.
Trois manifestations se feront autour du spectacle Dedans Dehors : une rencontre avec les artistes, le 16 octobre après la représentation, un débat animé par Marie Mai Corbel "Autour de l’œuvre de Dennis Cooper" avec David Bobee et Dennis Cooper le 18 octobre à 17 heures et une conférence en présence de Hervé Hubert, psychiatre et psychanalyste, le 20 octobre à 18 heures.
Francis Dubois

Théâtre de la Cité internationale
17 boulevard Jourdan 75 014 Paris.
Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) : 01 43 13 50 50

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « L’éveil du Printemps » de Alat Fayez
    A est un jeune étudiant, habitant de la planète Platonium. Il rêve d’aller un jour vivre sur la Terre qui le fascine à chaque fois qu’il la voit se lever, belle et impressionnante de luminosité... Il... Lire la suite (16 janvier)
  • « Cirque Plein d’Air » Les Caramels fous
    Au début du siècle dernier, un cirque installé à la périphérie de Paris et qui avait jusqu’ici joui d’un grand succès se retrouve subitement au bord de la faillite. La mort de la femme à barbe qui... Lire la suite (16 janvier)
  • « Nos éducations sentimentales »
    Dans L’éducation sentimentale, Flaubert faisait le portrait d’un jeune homme Frédéric qui arrivait à Paris prêt à se lancer à la conquête de la capitale. À la recherche d’une position sociale enviable,... Lire la suite (15 janvier)
  • « L’autobus »
    Ils sont neuf voyageurs dans un autobus dont le conducteur invisible semble avoir pris son indépendance, ne respectant ni les horaires ni le code de la route ni même le trajet, un voyage infernal... Lire la suite (12 janvier)
  • « Le souper »
    Le 6 juillet 1815 alors que la défaite de Napoléon est consommée, que les troupes coalisées sont dans Paris et que la révolte populaire gronde, Talleyrand, homme politique et diplomate à la carrière... Lire la suite (12 janvier)