Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

Un film de Christine Laurent (France)

"Demain ?" Sortie en salles le 22 août 2012

Christine Laurent qui fut comédienne chez René Allio entre autres, costumière et la compagne d’écriture de Jacques Rivette sur la presque totalité de ses films – La bande des quatre, Jeanne la pucelle, etc…- réalisa " Vertiges" en 1985, "Eden miséria" en 1988, "Transatlantique" en 1996, " Call me Agostino" en 2006.

Au cours des longues périodes qu’elle passa en Uruguay, alors qu’ elle partageait le vie d’ un membre des Tupamaros, elle fit la connaissance de la poétesse Idéa Vilarino qui lui fit découvrir à travers des lettres, des coupures de presse, des manuscrits et un livre écrit par elle, le personnage de Delmira Agustini.

Elle poursuivit ses recherches à la Bibliothèque Nationale uruguayenne, eut accès à des objets qui lui avaient appartenu et dès lors, l’idée du film s’imposa.

Le récit filmique prend appui sur des éléments biographiques réels à partir desquels Christine Laurent et son scénariste Georges Peltier ont construit une fiction imaginée.

Mais tous les personnages du film ont bien existé depuis celui de Ruben Dario jusqu’à Manuel Ugarte, écrivain et homme politique argentin qui a joué un rôle fondateur en Amérique latine au début du 20éme siècle et joué un rôle décisif dans la vie de Delmira Agustini même s’ils ne se sont vus qu’à trois reprises.

Delmira Agustini n’est pas un personnage romantique, ni un personnage féministe, mais une femme qui cherche à trouver son chemin, qui sait ce qu’elle veut mais ne sait pas comment faire pour y parvenir. Elle est une écrivaine partagée entre le plaisir et la terreur d’écrire, entre les contraintes qu’imposent la rencontre amoureuse et un besoin de totale liberté.

" Demain ?" n’est pas plus un biopic qu’un film culturel sur l’œuvre d’une poétesse latino-américaine. En dehors des libertés dues au choix de la fiction, il échappe à ces genres narratifs par le choix esthétique de la réalisation.

Christine Laurent a réalisé un film d’une rare beauté, une œuvre élégante et raffinée qui va jusqu’à l’extrême délicatesse sans jamais tomber dans des débordements esthétisants.

"Demain ?" est un film en couleur-noir et blanc. Les décors intérieurs et les costumes sont généralement blancs et il faut parfois l’apparition d’un accessoire vestimentaire, comme le béret grenat de l’héroïne, pour qu’on redécouvre que le film est en couleur.

On ne sera pas surpris d’apprendre que Christine Laurent, qui vient de la peinture et du dessin, a conçu elle-même les décors et les costumes de son film.

Si "Demain ?" joue sur le parcours intime d’une jeune femme échappant à tous les schémas de conformisme ou de libération à tout prix, il dresse en arrière-plan un état des lieux de l’Uruguay du début du 20ème siècle, sorte de terre d’utopie surnommée à l’époque "Suisse d’Amérique latine" ou "La petite tasse d’argent" à cause d’une embellie de prospérité qui durera jusqu’à la fin des années 20.

Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « Sergio et Sergei »
    1991. La guerre froide est terminée et l’URSS s’écroule. Sergei, un cosmonaute russe est resté coincé dans l’espace, oublié par les soviétiques qui ont d’autres chats à fouetter. A Cuba, grâce à une... Lire la suite (25 mars)
  • « Companeros »
    En 1973, l’Uruguay bascule dans la dictature. Des opposants politiques sont secrètement emprisonnés par le nouveau pouvoir militaire. Le film de Alvaro Brechner s’attache aux terribles conditions... Lire la suite (24 mars)
  • « C’est ça l’amour »
    Depuis que sa femme a quitté le domicile, Mario assure le quotidien domestique et s’occupe seul de ses deux filles, Fida, quatorze ans, qui lui reproche le départ de sa mère et Niki, dix-sept ans, en... Lire la suite (23 mars)
  • « Still Recording »
    En 2011, Saeed a vingt ans. Étudiant ingénieur, il quitte Damas pour Douma et pour participer à la révolution syrienne. Quelque temps plus tard, il est rejoint par son ami Milad, étudiant aux... Lire la suite (23 mars)
  • « Sunset »
    1913, Irisz Leiter revient à Budapest après avoir passé son enfance dans un orphelinat. Son retour a Budapest est motivé par le désir de travailler dans le magasin de chapeaux dont autrefois, ses... Lire la suite (19 mars)