Actualité théâtrale

Lavoir Moderne Parisien jusqu’au 10 novembre 2019

« Des femmes » Texte et mise en scène Régis de Martrin-Donos Interprétation Fernanda Barth.

Au fond du plateau nu du Lavoir Moderne Parisien, se détache une silhouette sombre portant un masque à cornes. Les longs cris qui surgissent de cette forme sont ceux de l’enfantement.

Et si on s’interroge à propos de ces premiers instants du spectacle et de la suite qui leur sera donnée, on est très vite, une fois le masque tombé, conquis par le charme et l’abattage d’une jeune comédienne au corps de liane qui ne prive son visage d’aucune expression facétieuse mais qui séduit par sa vivacité de jeu et la fluidité de sa gestuelle. En un mot, par sa belle présence.

A la femme expulsant le nouveau né, suivent, dans une sorte de tourbillon magnifique, d’autres silhouettes de femmes, des portraits à peine ébauchés mais à qui il n’en faut pas plus pour exister comme par un tour de magie : une bergère du Moyen-Age accusée de sorcellerie, une chanteuse dans sa loge de cabaret, une journaliste féministe, une femme préhistorique, une prostituée, une mère révoltée, une adolescente qui s’identifie à la chanteuse Dalida.

Tout à priori oppose ces femmes : l’époque, le milieu, les situations et les sensibilités différentes mais un lien mystérieux et fort les apparente.

Qu’est-ce que le féminin, à travers les siècles, les classes et les rôles sociaux ?

Théâtre : Des femmes

On pouvait craindre que le cliché n’endommage ce défilé de femmes. Mais c’était sans compter par l’actrice sur le plateau, inspirée, radieuse toujours juste, jamais débordante tour à tour hilarante et pathétique.

Le texte qui donne la parole à toutes ces femmes, qui en révèle les doutes et les espérances, a été écrit avec à la fois beaucoup de subtilité et d’audace à partir de témoignages (Beauvoir, Dalida, Barbara, Claudel) par un jeune auteur à suivre, Régis de Martrin-Donos qui a imaginé une mise en scène simple et efficace toute empreinte de la complicité avec l’interprète..

Un vrai bonheur de théâtre !

Francis Dubois

Lavoir Moderne Parisien 35 rue Léon 75 018

Réservation : reservation@lavoirmoderneparisien.com / 01 46 06 08 05

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Sois un homme »
    Qu’est-ce qu’être une femme ? La question a beaucoup interrogé écrivain.e.s et philosophes depuis déjà un certain temps. Mais s’agissant des hommes, elle apparaît plus originale tant des siècles de... Lire la suite (17 mars)
  • « Illusions perdues »
    Après ses brillantes adaptations d’Homère ( Iliade puis Odyssée ) et de Chanson douce de Leïla Slimani, Pauline Bayle s’est lancé dans l’adaptation du roman de Balzac. C’est au fonctionnement du... Lire la suite (17 mars)
  • « L’éveil du printemps »
    La pièce de Franck Wedekind fit scandale a son époque (1890) et fut interdite de longues années pour pornographie. Elle offrait un regard osé sur la jeunesse, défendait le désir adolescent et pointait... Lire la suite (16 mars)
  • « Médéa mountains »
    Alima Hamel, la jeune poétesse, musicienne et chanteuse d’origine algérienne évoque ici son histoire personnelle. Elle se souvient du bonheur des vacances familiales quand elle quittait Nantes avec... Lire la suite (12 mars)
  • « Le pays lointain (Un arrangement) »
    C’est l’ultime pièce de Jean-Luc Lagarce mort à 38 ans, en 1995, quelques jours après l’avoir terminée. On y retrouve le thème du retour de l’enfant prodigue parmi les siens. Louis revient, au pays... Lire la suite (11 mars)