Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

"Des temps et des vents" Cinéma turc

Une nouvelle génération de réalisateurs turcs est en train d’émerger. Parmi eux, Nuri Bilge Ceylan dont Uzak fut primé à Cannes et Fatih Akin, réalisateur allemand d’origine turque, dont le dernier film De l’autre côté reçut le prix du scénario au dernier festival de Cannes.
Il faudra désormais compter avec Reha Erdem, qui a étudié le cinéma à Paris et réalisé 4 films, dont le dernier, grand prix du jury au festival d’Istambul, fait l’objet d’une distribution en France.

Des temps et des vents raconte quelques saisons dans la vie de trois pré adolescents qui essaient de se faire une place dans le monde d’adultes d’un petit village, coincé entre montagne et mer, dont le minaret troue le ciel comme une dague. Ömer, le fils de l’iman, désire la mort d’un père qui ne sait pas comment l’aimer et lui préfère son jeune frère. Yakup, amoureux de la maîtresse d’école, assiste à l’humiliation de son père par son grand père, qui lui préfère son autre fils. La mère d’Yldiz ne comprend le besoin qu’à sa fille de s’instruire et lui reproche de ne pas assez l’aider dans les travaux familiaux quotidiens.

Le titre original du film peut se traduire par Cinq fois, comme les appels à la prière qui rythment les moments de la journée et la vie du village où de saisons en saisons et de générations en générations, les mêmes frustrations se répètent. Pour y échapper, les enfants s’allongent sur la terre et s’enfouissent sous les feuilles.

La caméra, avec une attention portée à la nature (position du soleil dans le ciel, immensité statique de la mer Egée ou souffle du vent sur les végétaux) fait de ce film une oeuvre contemplative qui permet à travers les menus gestes du quotidien de comprendre le développement de la société turque prise entre tradition religieuse et mode de vie occidental. Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « Mariana »
    Mariana, la quarantaine passée, issue de la haute bourgeoisie chilienne, a d’abord cédé aux influences de son père et plus tard à celles de son mari. Elle se réveille de sa soumission dès lors qu’elle... Lire la suite (11 décembre)
  • « Les bienheureux »
    L’Algérie, quelques années après la guerre civile. Amad et Samir, lui est médecin, elle est universitaire, ont décidé de fêter leur anniversaire de mariage au restaurant. Pendant le trajet en voiture... Lire la suite (11 décembre)
  • « Lucky »
    Lucky est un vieux cow-boy solitaire. Il passe ses journées à méditer, à fumer, à faire des mots croisés dans des lieux de la ville où il a ses habitudes. Il lui arrive de se montrer sociable, de... Lire la suite (10 décembre)
  • « Enseignez à vivre »
    La question a depuis longtemps été posée de savoir comment faire en sorte pour qu’enseignement rime avec plaisir de recevoir et de transmettre. Elle se pose aujourd’hui plus spécialement pour des... Lire la suite (9 décembre)
  • « L’intrusa »
    Dans la banlieue de Naples, Giovanna dirige bénévolement un centre d’accueil pour enfants dans un quartier populaire, qui est devenu un rempart à la mainmise de la mafia. Un jour, la jeune Maria,... Lire la suite (8 décembre)