Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

"Des temps et des vents" Cinéma turc

Une nouvelle génération de réalisateurs turcs est en train d’émerger. Parmi eux, Nuri Bilge Ceylan dont Uzak fut primé à Cannes et Fatih Akin, réalisateur allemand d’origine turque, dont le dernier film De l’autre côté reçut le prix du scénario au dernier festival de Cannes.
Il faudra désormais compter avec Reha Erdem, qui a étudié le cinéma à Paris et réalisé 4 films, dont le dernier, grand prix du jury au festival d’Istambul, fait l’objet d’une distribution en France.

Des temps et des vents raconte quelques saisons dans la vie de trois pré adolescents qui essaient de se faire une place dans le monde d’adultes d’un petit village, coincé entre montagne et mer, dont le minaret troue le ciel comme une dague. Ömer, le fils de l’iman, désire la mort d’un père qui ne sait pas comment l’aimer et lui préfère son jeune frère. Yakup, amoureux de la maîtresse d’école, assiste à l’humiliation de son père par son grand père, qui lui préfère son autre fils. La mère d’Yldiz ne comprend le besoin qu’à sa fille de s’instruire et lui reproche de ne pas assez l’aider dans les travaux familiaux quotidiens.

Le titre original du film peut se traduire par Cinq fois, comme les appels à la prière qui rythment les moments de la journée et la vie du village où de saisons en saisons et de générations en générations, les mêmes frustrations se répètent. Pour y échapper, les enfants s’allongent sur la terre et s’enfouissent sous les feuilles.

La caméra, avec une attention portée à la nature (position du soleil dans le ciel, immensité statique de la mer Egée ou souffle du vent sur les végétaux) fait de ce film une oeuvre contemplative qui permet à travers les menus gestes du quotidien de comprendre le développement de la société turque prise entre tradition religieuse et mode de vie occidental. Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « Le déserteur »
    Quelque part dans le monde où la guerre fait rage. Philippe, un homme fasciné par le personnage et l’univers des films de Charlie Chaplin a fui Montréal pour un Ouest américain aussi sauvage... Lire la suite (22 août)
  • « Haut perchés »
    Une femme et quatre hommes qui se connaissent à peine se retrouvent dans un appartement au dernier étage d’un immeuble qui surplombe Paris. Ils ont en commun d’avoir tous été victimes d’un même... Lire la suite (20 août)
  • « Reza »
    Reza et Fati ont pris la décision de divorcer. La vie commune a fini par lasser Fati et Reza s’est résigné au choix de son épouse tout en caressant l’idée qu’elle reviendrait un jour ou l’autre sur une... Lire la suite (20 août)
  • « Roubaix, une lumière »
    A Roubaix, une nuit de noël. Pour le commissaire Daoud qui sillonne la ville où il a grandi, c’est la routine, voitures brûlées, altercations... Dans son service, vient d’arriver Louis Coterelle,... Lire la suite (19 août)
  • « Nuits magiques »
    Lorsqu’un producteur de films de renom est retrouvé mort au fond du Tibre, les premiers à être soupçonnés du meurtre sont les trois apprentis scénaristes qu’il avait rencontrés au cours d’un dîner et qui... Lire la suite (15 août)