Les Chaires supérieures

L’évaluation des professeurs de chaires supérieures après PPCR

Des visites de l’Inspection générale pour quoi faire ?

Avec la mise en place de la nouvelle carrière des professeurs de chaires supérieures, les enjeux autour de l’évaluation évoluent.

Avec la publication du décret 2017-957 se met en place de la nouvelle carrière (voir ici) qui en découle. Le SNES-FSU a défendu et obtenu que l’avancement dans le corps des professeurs de chaires supérieures se fasse à un cadencement unique. Cette déconnexion totale entre évaluation et carrière est la mise en œuvre d’un mandat historique de notre organisation syndicale qui met un terme à un système arbitraire avec le passage d’un échelon à l’autre au choix ou à l’ancienneté sans réelle justification pédagogique. C’est d’ailleurs le seul corps enseignant dans cette situation. C’est la raison pour laquelle les professeurs de chaires supérieures ne sont pas concernés par les « rendez-vous de carrière » que connaîtront les professeurs certifiés et agrégés au 6e, 8e et pour la hors classe. Le SNES-FSU a défendu et obtenu que le décret du 10 mai fasse explicitement référence à l’Inspection générale.

Pour le SNES-FSU, avec la déconnexion totale de l’évaluation et de l’avancement, les visites que connaîtront les professeurs de chaires supérieures doivent servir à mettre en œuvre le décret du 10 mai qui instaure l’accompagnement des collègues : « Tout professeur de chaires supérieures bénéficie d’un accompagnement continu dans son parcours professionnel ». Pour le SNES-FSU, les visites doivent être bienveillantes, se fonder sur le respect et la confiance, permettre de faire le point sur sa carrière. Si besoin, elles doivent avoir pour but, d’aider les collègues à améliorer leurs pratiques. Car, in fine, et c’est ce qui est primordial, cela profitera aux étudiants.

Le SNES-FSU s’oppose donc à ce que les collègues subissent des inspections sanctions, dans un contexte où dans certaines disciplines, les inspections sont l’occasion de règlements de compte contre des collègues ou entre IG par collègues interposés.

Il est important d’imposer de nouvelles pratiques dans toutes les disciplines ! C’est ce qu’a porté le SNES-FSU lors de sa rencontre avec l’Inspection générale en juin dernier.

Les professeurs de chaires supérieures pourront solliciter des visites conseil auprès de l’Inspection générale qui continue à suivre les classes préparatoires et les professeurs qui y enseignent. C’est également l’Inspection générale qui rendra un avis pour l’inscription sur la liste d’aptitude d’accès à la classe exceptionnelle des agrégés.

Autres articles de la rubrique Les Chaires supérieures