Lectures : littérature, poésie, polars, essais, revues

Sous la direction d’Alain Birh et Roland Pfefferkorn

Dictionnaire des inégalités Les inégalités sous toutes leurs formes

La publication de dictionnaires sur tous les thèmes est une véritable mode éditoriale. Et comme souvent dans les modes, le meilleur côtoie le pire... Nul doute que le Dictionnaire des inégalités dirigé par les sociologues Alain Bihr et Roland Pfefferkorn est au sommet de cette montagne de papier !
Littérature : Dictionnaire des inégalités
Les deux auteurs partent d’un constat connu mais qui devrait être sans cesse rappelé et interrogé : après s’être réduites de la fin de la seconde guerre mondiale jusqu’au milieu des années 80, les inégalités ne cessent de s’accroître aussi bien dans les pays occidentaux que dans le reste du Monde. Les causes de ce « grand bond en arrière » sont multiples mais assez simples à identifier : la fin d’un certain compromis social, la déferlante des politiques néolibérales au nom de la « liberté d’entreprendre et... d’exploiter ».
Par contre, l’analyse des effets est plus complexe. Les deux directeurs ont mobilisé 215 spécialistes des sciences humaines et sociales qui nous offrent des entrées et des perspectives extrêmement riches et passionnantes. Là où, autrefois, l’étude critique des inégalités ramenait tout à une opposition de classes, le dictionnaire, sans renier sa persistance, multiplie les entrées. Il y en a 500 au total regroupées sous huit catégories : inégalités de classe bien sûr, mais aussi les inégalités de genre, les inégalités entre classes d’âge et entre générations, les inégalités entre nationalités et ethnies, les inégalités sociospatiales, les inégalités au niveau mondial...
De la belle ouvrage pour penser et agir !
Stéphane Rio

Dictionnaire des inégalités, sous la direction d’Alain Birh et Roland Pfefferkorn, juin 2014, édition A Colin, 444 pages, 29 euros.

Autres articles de la rubrique Lectures : littérature, poésie, polars, essais, revues

  • Deux polars, de Pologne et de Slovaquie
    Du côté de Varsovie Zygmun Miloszewski est salué, à juste raison à la lecture de « Te souviendras-tu de demain ? », comme un romancier qui compte. Il met en scène un couple de vieux amants mariés,... Lire la suite (25 août)
  • « A tombeau ouvert », Raul Argemi
    Raoul Argemi, aujourd’hui journaliste, romancier et homme de théâtre, fut, en 1975, un des acteurs de la lutte armée contre la dictature. Cette expérience sert de toile de fond à ce roman, « A tombeau... Lire la suite (23 août)
  • « Une année de cendres », Philippe Huet
    . Philippe Huet longtemps rédacteur en chef adjoint de Paris Normandie a voulu, dans « Une année de cendres », raconter l’histoire de deux truands qui ont tenu Le Havre de la fin de la seconde... Lire la suite (23 août)
  • « Stoneburner », William Gray
    William Gray (1941-2012) est considéré, aux Etats-Unis comme le maître du « Southern Gothic », un genre qui mélange allègrement le noir avec des ingrédients tenant du grotesque ou du surréel venant en... Lire la suite (22 août)
  • Spécial James Lee Burke.
    Dave Robicheaux, flic de Louisiane, est le personnage clé de l’œuvre de James Lee Burke, son double plus sans doute que ses autres personnages. Robicheaux c’est la Nouvelle-Orléans, sa corruption,... Lire la suite (1er août)