Année 2016-2017

Dotations des établissements : Vous avez dit austérité ? (Lyon)

Dans les lycées, les critères de dotation sont devenus totalement opaques, les sommes allouées ne reposent sur aucun élément tangible. Les CA de novembre ont confirmé que la Région Auvergne Rhône Alpes, baissait ses dotations pour 2017.

D’une part, elle n’alloue plus les subventions permettant la location d’équipements sportifs, d’autre part elle baisse en moyenne de 6% la dotation de fonctionnement des établissements. Concrètement, beaucoup d’établissements ne pourront pas équilibrer leur budget pour 2017 malgré des baisses drastiques sur les dépenses liées activités pédagogiques. Certains ont déjà fait le choix, pour fonctionner, de puiser sur leurs fonds de réserve. Il s’agit pour la nouvelle région d’ afficher la création d’un fonds régional d’investissement (FRI) « qui pourra être mobilisé sous la forme d’une subvention simplifiée à l’initiative du chef d’établissement pour l’acquisition de matériel d’équipements pédagogiques ou de travaux en complément des aides déjà en vigueur et hors appel à projet existant ». Evidemment, les incertitudes et les craintes sont nombreuses sur le déblocage de ce fonds et sur les critères de validation des projets proposés et rien ne garantit évidemment que ce fonds est pérenne. De fait, l’intégration artificielle de ce fonds dans la dotation globale de fonctionnement des établissements permet d’afficher une dotation stable alors même qu’elle est en baisse et surtout ces nouvelles dispositions révèlent aussi un choix politique inquiétant, mélangeant crédit d’investissement et dotation de fonctionnement.

A ceci s’ajoute la volonté de remettre à plat l’ensemble des travaux de réhabilitation et/ou rénovation des établissement pourtant déjà actés, retardant d’autant des projets qui deviennent pourtant urgents. A ce titre, la mobilisation du Lycée Lumière (Lyon 8è) est révélatrice des conséquences désastreuses de ces nouvelles dispositions.

Autres articles de la rubrique Année 2016-2017