Actualité théâtrale

Au Théâtre de la Huchette

"Dracula mon histoire"

L’histoire de Dracula, personne ne peut y avoir échappé, mais une conférence sur le Comte Dracula, donnée par deux personnages qui se disent ses serviteurs, et écrite par deux auteurs sud-africains, voilà qui intrigue ! Ils vont nous raconter l’histoire de leur maître bien-aimé en interprétant tous les personnages. Ils échangent leurs rôles au gré des envies ou des rejets, le tout à un rythme accéléré, dans l’urgence et en n’hésitant pas à faire appel au public, parfois bourré de talent d’ailleurs !

La mise en scène de Nathalie Juvet arrive à combiner mystère, inquiétude et rire. Il y a de l’ail dans des corbeilles à la disposition des spectateurs, les deux acteurs sont présents lorsque les spectateurs entrent dans la salle, ombres noires armées d’une boîte à musique, qui passe de l’Internationale à Un jour mon prince viendra ! Sur scène trône un grand fauteuil gothique. Le ton est donné. On pense au Bal des Vampires de Polanski ou à Mel Brooks, on baigne dans le burlesque anglo-saxon. La mise en scène fait appel à nos souvenirs d’enfance, oscillant entre la petite peur délicieuse et le fou rire. Le texte est porté par deux acteurs qui forment un duo complètement délirant. Ils occupent l’espace, semblent improviser, inventer des solutions aux problèmes et arrivent à créer un désordre très réjouissant. Bernard Gabay semble diriger la conférence. Il entend répartir les rôles, être maître de l’histoire et s’enfonce avec un humour très britannique dans un délire de plus en plus fou. Adriano Sinivia est le petit grain de sable qui dérègle tout. Avec l’air d’improviser et de bricoler pour revenir à l’ordre de l’histoire, il entraîne la conférence dans une confusion qui met tous les spectateurs en joie. Ils sont tous deux excellents.
Micheline Rousselet

Du lundi au samedi à 21h
Théâtre de la Huchette
23 rue de la Huchette, 75005 Paris
Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) : 01 43 26 38 99

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée »
    Comme chaque semaine le Comte se rend chez la Marquise le jour où elle tient salon. Il craint qu’elle ne soit entourée de la foule habituelle des importuns, mais ce jour-là la météo en a décidé... Lire la suite (14 juin)
  • « L’avare »
    Comme l’a dit Louis Jouvet, ce n’est pas tant une passion de l’argent qui habite Harpagon, qu’une maladie qui le rend stupide, dur et égoïste à un degré magnifique ». C’est ce côté très noir qui habite... Lire la suite (13 juin)
  • « VxH – La voix humaine »
    Une femme attend, seule à côté d’un téléphone, un signe d’amour de celui qui l’a quittée. Elle parle, comprend, l’excuse, s’excuse. Elle aime toujours, s’invente des culpabilités pour ne pas faire face à un... Lire la suite (12 juin)
  • « L’Établi »
    Dans la foulée de mai 1968, des étudiants militants maoïstes choisirent de s’établir en usine pour encourager la création d’un mouvement révolutionnaire au sein de la classe ouvrière. Robert Linhart,... Lire la suite (11 juin)
  • « King Kong Théorie »
    Paru en 2006, l’essai de Virginie Despentes a été présenté comme « un manifeste pour un nouveau féminisme ». Les controverses se déchaînèrent autour du livre où l’auteur parlait du viol qu’elle avait subi... Lire la suite (4 juin)