Actualité théâtrale

Au Théâtre de la Huchette

"Dracula mon histoire"

L’histoire de Dracula, personne ne peut y avoir échappé, mais une conférence sur le Comte Dracula, donnée par deux personnages qui se disent ses serviteurs, et écrite par deux auteurs sud-africains, voilà qui intrigue ! Ils vont nous raconter l’histoire de leur maître bien-aimé en interprétant tous les personnages. Ils échangent leurs rôles au gré des envies ou des rejets, le tout à un rythme accéléré, dans l’urgence et en n’hésitant pas à faire appel au public, parfois bourré de talent d’ailleurs !

La mise en scène de Nathalie Juvet arrive à combiner mystère, inquiétude et rire. Il y a de l’ail dans des corbeilles à la disposition des spectateurs, les deux acteurs sont présents lorsque les spectateurs entrent dans la salle, ombres noires armées d’une boîte à musique, qui passe de l’Internationale à Un jour mon prince viendra ! Sur scène trône un grand fauteuil gothique. Le ton est donné. On pense au Bal des Vampires de Polanski ou à Mel Brooks, on baigne dans le burlesque anglo-saxon. La mise en scène fait appel à nos souvenirs d’enfance, oscillant entre la petite peur délicieuse et le fou rire. Le texte est porté par deux acteurs qui forment un duo complètement délirant. Ils occupent l’espace, semblent improviser, inventer des solutions aux problèmes et arrivent à créer un désordre très réjouissant. Bernard Gabay semble diriger la conférence. Il entend répartir les rôles, être maître de l’histoire et s’enfonce avec un humour très britannique dans un délire de plus en plus fou. Adriano Sinivia est le petit grain de sable qui dérègle tout. Avec l’air d’improviser et de bricoler pour revenir à l’ordre de l’histoire, il entraîne la conférence dans une confusion qui met tous les spectateurs en joie. Ils sont tous deux excellents.
Micheline Rousselet

Du lundi au samedi à 21h
Théâtre de la Huchette
23 rue de la Huchette, 75005 Paris
Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) : 01 43 26 38 99

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « La famille royale »
    Inspirée du roman éponyme de William T. Vollmann, cette vaste fresque dresse le portrait d’une Amérique coupée en deux, le monde des affaires, du show-business, des casinos et de la finance d’un côté,... Lire la suite (16 octobre)
  • « La danse de mort » d’August Strindberg .
    Dans une citadelle, sur une île de garnison, vivent reclus dans un décor gris un officier intègre et autoritaire et sa femme, Alice, une ancienne actrice qui a laissé derrière son passé et dont les... Lire la suite (13 octobre)
  • « La mort de Tintagiles »
    « La mort est une force extérieure qui empêche tout mouvement qui s’oppose à elle. L’amour est une force intérieure qui incite à agir contre la mort ». Le texte de Maurice Maeterlinck, conte initiatique... Lire la suite (10 octobre)
  • « Mme Klein »
    À Londres en 1934, Mélanie Klein, que l’on peut considérer comme l’une des premières psychanalystes pour enfant dans les années 1920, vient d’apprendre la mort de son fils Hans à Budapest. Naturalisée... Lire la suite (9 octobre)
  • « Non, c’est pas ça ! (Treplev Variations) »
    Ils sont trois sur scène, une femme et deux hommes, ils devaient être treize et jouer La mouette , mais l’un d’eux, le metteur en scène probablement, s’est suicidé. Ils ont décidé de continuer le... Lire la suite (7 octobre)