Lectures : littérature, poésie, polars, essais, revues

Une vie pour la liberté

“Dulcie September” de Jacqueline Derens

Dans une belle préface, Daniel Breuiller, maire d’Arcueil rappelle le rôle joué par de nombreux habitants de cette ville, et son prédécesseur le maire Marcel Trigon, dans le soutien apporté pendant des années à la lutte contre l’apartheid en Afrique du Sud et plus spécifiquement à cette infatigable et courageuse militante des droits et libertés que fut Dulcie September, tragiquement assassinée le 29 mars 1988 devant le Bureau parisien de l’ANC dont elle était la représentante en France [1].

Hommage à Dulcie (J. Derens est derrière Nelson Mandela)

Notre collègue Jacqueline Derens, qui a bien connu et accompagné Dulcie September, et qui fut aussi une militante persévérante contre le racisme et l’apartheid dès les années 1970, nous propose un livre éclairant sur l’évolution de l’Afrique du Sud, avec les colonisations successives (hollandaises puis anglaises), les différentes luttes locales pour la justice et contre l’apartheid, les exactions de ce régime et ses soutiens internationaux dont la France qui n’a reconnu l’ANC qu’après 1981... la chute du régime et l’élection de Nelson Mandela en 1994, les évolutions difficiles de ce pays depuis, toujours en prise à de grandes inégalités sociales... Elle consacre simultanément une large place au combat et aux initiatives spécifiques de Dulcie September, qui fut obligée de quitter très jeune son pays après avoir été arrêtée, emprisonnée et interdite d’exercer son métier d’enseignante...
Philippe Laville

* Dulcie September, une vie pour la liberté, Jacqueline Dérens, 2013, Co-édition Non Lieu et Ville d’Arcueil (envoi sur commande et chèque de 15,15€ à Renapas, Centre Marius Sidobre, 26 rue Raspail 94110 Arcueil - Tel : 01 47 40 30 70)

Notes

[1A noter que cet assassinat ne fut pas plus élucidé que celui d’autres grands militants, comme Ben Barka, dont les conditions de l’enlèvement et la disparition ont inspiré le beau film “J’ai vu tuer Ben Barka”

Autres articles de la rubrique Lectures : littérature, poésie, polars, essais, revues

  • Deux polars, de Pologne et de Slovaquie
    Du côté de Varsovie Zygmun Miloszewski est salué, à juste raison à la lecture de « Te souviendras-tu de demain ? », comme un romancier qui compte. Il met en scène un couple de vieux amants mariés,... Lire la suite (25 août)
  • « A tombeau ouvert », Raul Argemi
    Raoul Argemi, aujourd’hui journaliste, romancier et homme de théâtre, fut, en 1975, un des acteurs de la lutte armée contre la dictature. Cette expérience sert de toile de fond à ce roman, « A tombeau... Lire la suite (23 août)
  • « Une année de cendres », Philippe Huet
    . Philippe Huet longtemps rédacteur en chef adjoint de Paris Normandie a voulu, dans « Une année de cendres », raconter l’histoire de deux truands qui ont tenu Le Havre de la fin de la seconde... Lire la suite (23 août)
  • « Stoneburner », William Gray
    William Gray (1941-2012) est considéré, aux Etats-Unis comme le maître du « Southern Gothic », un genre qui mélange allègrement le noir avec des ingrédients tenant du grotesque ou du surréel venant en... Lire la suite (22 août)
  • Spécial James Lee Burke.
    Dave Robicheaux, flic de Louisiane, est le personnage clé de l’œuvre de James Lee Burke, son double plus sans doute que ses autres personnages. Robicheaux c’est la Nouvelle-Orléans, sa corruption,... Lire la suite (1er août)