Actualité des enseignements artistiques

Education musicale : rentrée 2020 COVID et fiche ministérielle

Des repères pour l’Education musicale, les pratiques vocales et le chant choral en contexte COVID font l’objet d’une fiche, publiée par le ministère.

Les pratiques musicales à la rentrée 2020 en contexte COVID

Cette fiche publiée par le ministère permet l’utilisation des salles spécialisées et donne des pistes d’aménagement de salle en lien avec le protocole sanitaire national.

Les pratiques vocales sont au cœur de la discipline. Dans le contexte si particulier de cette rentrée, comment les faire vivre ? Depuis le début de la crise sanitaire, le SNES-FSU a toujours agi pour protéger la santé des personnels. Nous continuons d’intervenir en ce sens afin que les impératifs pédagogiques et sanitaires s’articulent au mieux.

Des recommandations hors-sol
Si ponctuellement certaines pratiques vocales sont possibles avec le masque, en l’état actuel, elles ne peuvent être au centre des pratiques de classe lors de chaque heure de cours. L’hyperventilation répétée risque de générer des problèmes de santé (respiratoires, vocaux, dermatologiques, etc.) voire des malaises, aussi bien pour les professeurs que pour les élèves.
Renoncer totalement aux pratiques vocales reviendrait cependant à dénaturer le cœur de la discipline.
Depuis le début de la crise sanitaire, le SNES-FSU s’est toujours appuyé sur les avis des scientifiques. La situation des pratiques vocales en éducation musicale, dans un cadre scolaire, soulève de nombreuses questions très spécifiques d’un point de vue sanitaire qui n’ont pas encore été traitées d’un point de vue médical et scientifique. Le SNES-FSU a donc demandé l’avis du conseil scientifique

La chorale
La fiche précise que la chorale doit être mise en œuvre dans les mêmes conditions sanitaires que l’enseignement de l’éducation musicale, ce qui soulève les mêmes questionnements au sujet du port du masque.
En outre, il est indiqué que le volant horaire de 72 heures annuelles « peut permettre d’organiser systématiquement deux séances hebdomadaires par demi-groupes afin d’assurer une distanciation satisfaisante ».
S’il est nécessaire de dédoubler les chorales comprenant un effectif important d’élèves pour des raisons sanitaires, attention à ne pas se laisser imposer des heures supplémentaires non rémunérées. Il serait inacceptable que les 72 heures annuelles se composent de deux séances d’une heure chaque semaine jusqu’à la fin de l’année scolaire. Même dans le contexte COVID, l’arrêté de 2018 doit s’appliquer : au-delà de l’heure hebdomadaire de chorale, les 36 autres heures prévues par l’arrêté doivent permettre aux professeurs d’être rémunérés lors des répétitions, concerts, participations à des manifestations diverses. Si l’effectif doit être divisé en deux groupes, une demi heure pour chaque groupe ou une heure par groupe une semaine sur deux peut être temporairement possible avant le retour à des conditions normales d’enseignement…

L’utilisation des instruments de musique
Au lycée les élèves peuvent apporter leur instrument, excepté les instruments à vent.
Pour le collège, il n’est fait aucune mention de la possibilité d’utiliser les instruments à percussion de la salle d’Education musicale. Pourtant, en respectant un protocole strict de nettoyage des mains pour tous les élèves en entrant et en sortant de la salle, et en ayant la possibilité de nettoyer les baguettes et certains instruments, l’utilisation des percussions est possible, et, dans ce contexte de crise sanitaire, pourrait être développée.

Les salles spécialisées
La note est très claire sur ce point : « elles doivent pouvoir être utilisées sans restriction » avec « a minima un système de diffusion audio et un piano ou clavier numérique, instruments que le professeur est seul à utiliser pour conduire le travail des élèves ».
Certains collègues se voient refuser l’accès à la salle d’éducation musicale à cette rentrée. C’est inacceptable.

Protocoles locaux
Attention, les protocoles locaux doivent être en adéquation avec le protocole national afin de protéger juridiquement les personnels. Par exemple, le protocole national en vigueur à cette rentrée impose le port du masque en classe. Il ne doit pas être remplacé par un protocole local permettant aux enseignants de ne pas porter de masque lors des pratiques vocales.

Le SNES-FSU vous tiendra au courant des éventuelles évolutions, en particulier de l’avis du conseil scientifique sur les pratiques vocales en classe.

Le SNES-FSU est à vos côtés, n’hésitez pas à nous contacter : ens.artistiques@snes.edu

Pour participer à la liste de diffusion enseignements artistiques du SNES-FSU, participer aux débats, partager des informations, ne pas rester isolé, vous pouvez demander votre inscription par mail à ens.artistiques@snes.edu
Cette liste de diffusion est réservée aux syndiqués

Autres articles de la rubrique Actualité des enseignements artistiques

Dans la rubrique Education musicale et arts plastiques

Dans la rubrique Chorale