Communiqués

Éducation nationale : grève le 12 novembre ! 2 650 suppression de postes

C’est avec consternation et incompréhension que les organisations syndicales FSU, UNSA-Education, SGEN-CFDT ont découvert les annonces budgétaires pour l’année 2019 enterrant de fait la priorité à l’Éducation nationale.
Avec 2 650 postes d’enseignant-es et 400 de personnels administratifs supprimés, c’est une nouvelle dégradation des conditions d’études des élèves et de travail des personnels qui est programmée.
Cela n’est pas compatible avec l’ambition d’un enseignement de qualité et d’une plus grande égalité de réussite, ni d’une bonne administration du système éducatif.
Les organisations FSU, UNSA-Education, SGEN-CFDT dénoncent ces suppressions d’emplois dans un contexte d’augmentation démographique. La « priorité au primaire » ne peut pas se faire par un redéploiement de moyens.
Elles demandent au gouvernement de renoncer à ce projet.
Les organisations FSU, UNSA-Education, SGEN-CFDT appellent les personnels de l’Éducation nationale à une journée de grève le 12 novembre prochain.
Elles appellent toutes les organisations syndicales de l’Éducation nationale à rejoindre cette action.

Les Lilas, 25 septembre 2018.

Matériel de mobilisation : ici.

Autres articles de la rubrique Communiqués

  • Intersyndicale du second degré
    Communiqué FSU (SNES, SNEP, SNUEP, SNETAP), CGT (Educ’Action, agri, enseignement privé), Solidaires (SUD éducation, SUD rural-territoires, Sundep), SNALC, CNT, SYNEP-CFE-CGC, Snec-CFTC, SNFOLC, avec... Lire la suite (12 septembre)
  • Salaires des enseignants
    Depuis 24 heures, plusieurs médias utilisent un rapport publié par l’OCDE il y a dix jours pour tirer des conclusions mensongères sur la situation salariale des enseignants. Après une lecture... Lire la suite (12 septembre)
  • Réforme de l’enseignement français à l’étranger : vers la privatisation !
    Les annonces du Ministre des Affaires étrangères à la Conférence de ambassadeurs étaient attendues par la communauté des Français de l’étranger, les familles et les acteurs de l’enseignement français à... Lire la suite (5 septembre)
  • Rentrée 2019
    Depuis des mois, les personnels se sont mobilisés pour exprimer leur rejet du nouveau baccalauréat et des réformes des lycées, la grève des correcteurs et les prises de position des jurys, en juin et... Lire la suite (2 septembre)
  • Rentrée 2019
    Le décalage entre les discours et la réalité des établissements scolaires met nos collègues en colère. Télécharger le dossier de presse : Finies posture martiale, promesses de sanctions pour les... Lire la suite (1er septembre)