Les indemnités

Education prioritaire

Hausse de l’indemnité REP+

Promesse de campagne du candidat Macron, le ministère met en œuvre en cette rentrée 2018 une première étape de la revalorisation de l’indemnité REP+.

Les 3 000 euros annoncés seraient accordés en trois temps. Une augmentation de 1 000 € de l’indemnité actuelle (2 312 €) sera a priori versée à partir de septembre 2018. Une nouvelle augmentation, dont le montant n’a pas été divulgué à ce jour, aura lieu à la rentrée 2019. Le solde serait versé à partir de 2020 aux équipes remplissant certaines conditions de mérite, notamment quant à leur projet d’établissement et aux « progrès des élèves ». L’éducation prioritaire a souvent été terrain d’expérimentation. On se souvient de la tentative de recrutement local par les chefs d’établissement dans le réseau ÉCLAIR en 2011, qui s’était soldée par un échec. Le ministre tente cette fois d’introduire par la petite porte l’intéressement collectif et le salaire au mérite. Mais sur quels critères juger de la performance d’une équipe ? Cet outil du néomanagement a fait des ravages dans le privé. Vouloir l’introduire dans l’éducation prioritaire est la marque d’un aveuglement idéologique qui ne sert les intérêts ni des élèves ni des personnels.

D’autres revendications à défendre
Les salaires octroyés aux personnels de l’Éducation nationale ne reconnaissent pas suffisamment leurs qualifications et ne sont pas assez attractifs. Le SNES-FSU continue de revendiquer une revalorisation. Pour l’éducation prioritaire, il demande l’attribution de la prime aux AED, qui en sont injustement exclus. De même, les lycées au profil comparable à celui des collèges REP et REP+ doivent revenir dans le giron de l’éducation prioritaire et bénéficier des mêmes moyens, ainsi que des mêmes conditions d’exercice et de rémunération pour les personnels. Comme les textes le prévoient, la carte de l’éducation prioritaire doit être révisée dans les semaines qui viennent pour une mise en application à la rentrée 2019. Ce sera pour le SNES-FSU l’occasion d’y porter ces revendications.

Autres articles de la rubrique Les indemnités