Actualités

US n°790

Éducation prioritaire : le grand renoncement ?

Plusieurs fois annoncée puis reportée, la sortie du rapport Mathiot-Azéma est prévue pour la mi-septembre. Le ministre s’emploie à déminer le terrain en répétant à qui veut l’entendre qu’il ne s’agit « que » d’un rapport. Mais les premières pistes sont inquiétantes : en renvoyant vers les rectorats la construction de la carte des REP, le ministère ouvre la porte à une délabellisation rampante, qui reviendrait à faire gommer progressivement la spécificité de ces établissements. Rien n’est dit de la situation des lycées, toujours laissés en dehors de la carte de l’éducation prioritaire depuis 2014. En parallèle, le ministre fait l’éloge des cités éducatives qui sont davantage un outil de la politique de la ville plutôt que de l’Éducation nationale (rien sur les effectifs et les moyens pour le travail dans la classe). Comment croire à un projet ambitieux pour l’éducation prioritaire ?
La FSU organise un colloque consacré à l’éducation prioritaire le mercredi 2 octobre, à Paris. Dans le contexte de sortie du rapport Mathiot-Azéma, rassemblant des chercheurs et des collègues, ce temps fort permettra de réaffirmer les ambitions de la FSU pour les collègues et les élèves concernés. Inscriptions sur formation.fsu.fr/events

Sophie Vénétitay

Autres articles de la rubrique Actualités