Actualité théâtrale

Au Théâtre du Lucernaire - Paris

« Effroyables jardins » jusqu’au 24 janvier 2010

Enfant, je détestais les clowns... c’est ainsi que commence « Effroyables jardins » et l’on entend un adolescent exprimer la honte que lui inspirait son père instituteur lorsqu’il s’affublait d’un nez rouge et du costume de l’Auguste pour aller faire le clown dès qu’on le lui demandait, au point d’en délaisser la vie familiale. Un jour, son oncle lui raconte les circonstances qui, au cours de la guerre, ont conduit son père à cette « mission » de clown. Devenu adulte et haut fonctionnaire européen, cet homme tentera, en hommage à son père, d’assister sous le déguisement d’un clown, au procès à Bordeaux de Maurice Papon, l’ancien fonctionnaire de Vichy.
Adapté et mis en scène par Màrcia de Castro, le très beau texte de Michel Quint trouve ici son tempo, sa grandeur et sa force. Les trois temps - l’adolescent qui exprime son ressentiment contre ce père un peu extravagant, la révélation, l’hommage au père qui libère l’adulte de sa culpabilité d’adolescent qui jugeait sans savoir - sont bien marqués par un détail d’accessoire ou d’éclairage. André Salzet seul en scène nous conte cette histoire où l’on croit partir sur une histoire d’adolescent en crise contre son père, pour atterrir sur l’évocation de la guerre et de la Résistance, à travers les actions de héros discrets, qui ont fait des choix honnêtes, se sont comportés dignement et n’en ont tiré aucune gloire. Par quelques gestes, André Salzet arrive à incarner tous les personnages présents dans la partie de la révélation. Grâce au seul jeu de l’éclairage de son visage, on est au fond du trou avec le père et l’oncle du narrateur quand Bernd, le soldat allemand, leur parle. C’est une histoire forte de guerre, de peur, d’amour, où l’humour n’est pas absent, portée par un excellent comédien.
Micheline Rousselet

Théâtre du Lucernaire
53 rue Notre Dame des Champs, 75006 Paris
du mardi au samedi à 18h30, le dimanche à 15h. Relâches le 25 décembre, les 1er et 22 janvier
Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes, mais sur
réservation impérative) : 01 45 44 57 34
www.lucernaire.fr
- 

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Boule de suif »
    La nouvelle de Maupassant, que Flaubert considérait à juste titre comme un chef-d’œuvre, dresse un portrait au vitriol de la bonne société normande de son temps. 1870, les Prussiens occupent Rouen, une... Lire la suite (9 septembre)
  • « Mademoiselle Else »
    Mademoiselle Else, une jeune fille de la riche bourgeoisie autrichienne de la fin du XIXème siècle, reçoit dans l’hôtel où elle est en villégiature une lettre pressante de sa mère. Celle-ci lui demande... Lire la suite (8 septembre)
  • Une série de reprise
    Cette rentrée théâtrale post-confinement est marquée par une série de reprises de pièces que nous avions aimées, parmi lesquelles : « Une histoire d’amour » à La Scala à partir du 11 septembre,... Lire la suite (5 septembre)
  • « Le grand cahier »
    Ce roman d’Agota Kristof a souvent été présenté comme un roman d’apprentissage. Mais alors quel apprentissage ! Deux jumeaux sont confiés à leur grand-mère, à la campagne, par leur mère qui veut les... Lire la suite (2 septembre)
  • « Boxing shadows »
    Une jeune migrante qui vit de vols dans le métro rencontre dans la cour de son immeuble un homme plus âgé, Raymond, à qui elle vient justement de voler son portefeuille. De la rencontre entre cette... Lire la suite (30 août)