Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

Un film de Lucia Puenzo (Argentine-Espagne-France)

"El Nino pez" Sortie en salles le 6 mai

Lucia Puenzo affirme que, lorsqu’elle se mit à l’écriture du roman dont "El Nino pez" est l’adaptation, elle n’avait aucun plan prédéterminé et ne savait pas où irait son récit. Il est probable qu’elle ait voulu, en réalisant le film, mettre le spectateur dans la même situation floue et lui faire connaître le plaisir, au moment où les pièces maîtresses du puzzle se mettent en place, de voir apparaître, de plus en plus net, le motif de son propos.
Lala, jeune fille de bonne famille de la banlieue cossue de Buenos Aires, entretient une relation amoureuse avec Guayi, ardente et jolie paraguayenne que la famille avait recueillie enfant et qui travaille maintenant au service de ses parents. La passion qui s’est installée au fil des années entre les deux jeunes filles et qui a, pour Lala, la force du premier amour, est gardée secrète, moins pour son aspect homosexuel que pour son aspect social, une intimité, fut-elle amicale, entre une domestique et une bourgeoise étant proscrite.
SNES_ElNiñoPez
Guayi, pulpeuse et manipulatrice, répond au désir des hommes et ne retrouve pureté et fragilité que dans les bras de Lala. Elle porte en elle la cicatrice d’une blessure profonde. Lala, elle, a un regard pur et innocent mais la force de sa passion l’expose aux affres de la jalousie.
Pour échapper à un contexte familial lourd, elles ont ensemble le projet de rejoindre un jour le village dont est originaire Guayi, au bord du lac Ypoà et de s’y installer. Mais au moment où leur départ est imminent, le père de Lala meurt de façon inexpliquée. Cet événement va les séparer. Lala s’enfuit. Elle veut lever le voile sur des mystères qui se sont multipliés autour d’elle.
Lala lèvera le voile sur une partie du mystère. Elle aura des réponses à ses questions quand elle aura rejoint le lac Ypoà chargé de légendes et dont on dit qu’il abrite dans ses eaux un mystérieux enfant poisson aux pouvoirs magiques.
Le drame qui survient va confronter l’adolescente à une triple mort, celle inexpliquée de son père, celle de son amour sacrifié par les circonstances et celle de l’enfant mort, devenu enfant-poisson.
"El Nino pez" est à l’image de ses personnages contrastés, saisis entre amour et drame. La grâce, la noirceur, le charnel et la pureté se mêlent étrangement dans cette oeuvre sobre, sombre et intense. Les deux actrices, elles, sont lumineuses.
Après le remarqué "XXY"sorti en 2007,"El Nino pez"confirme le talent de Lucia Puenzo, jeune cinéaste argentine prometteuse.
Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « La femme qui s’est enfuie »
    Seule pour la première fois depuis des années de vie conjugale au cours desquelles elle n’a jamais été séparée de son mari, Garrihee désemparée, va rendre visite à trois de ses anciennes amies. Alors... Lire la suite (28 septembre)
  • « Josep »
    Lorsqu’Aurel, dessinateur de presse, découvre le récit de Georges Bartoli sur la Retirada, illustré par des dessins de son oncle Josep, il est si impressionné par la force du trait qu’il désire faire... Lire la suite (28 septembre)
  • « Les héros ne meurent jamais »
    Par hasard, dans une rue de Paris, un inconnu croit reconnaître en Joachim un soldat mort en Bosnie le 21 août 1983. Or le 21 août 1983 est la date de naissance de Joachim. De plus en plus... Lire la suite (28 septembre)
  • « A cœur battant »
    Julie et Yuval était un couple comme un autre, amoureux, parents d’un beau bébé et vivant à Paris. Mais du jour au lendemain, ils se retrouvent face à la nécessité de vivre séparés. On propose à Yuval... Lire la suite (27 septembre)
  • « Ailleurs »
    Sans doute à le suite d’un accident, un garçon se retrouve suspendu, accroché à la branche d’un arbre par les sangles de son parachute. Délivré de cette posture, il se retrouve seul à tenter de trouver... Lire la suite (23 septembre)