Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

Un film de Lucia Puenzo (Argentine-Espagne-France)

"El Nino pez" Sortie en salles le 6 mai

Lucia Puenzo affirme que, lorsqu’elle se mit à l’écriture du roman dont "El Nino pez" est l’adaptation, elle n’avait aucun plan prédéterminé et ne savait pas où irait son récit. Il est probable qu’elle ait voulu, en réalisant le film, mettre le spectateur dans la même situation floue et lui faire connaître le plaisir, au moment où les pièces maîtresses du puzzle se mettent en place, de voir apparaître, de plus en plus net, le motif de son propos.
Lala, jeune fille de bonne famille de la banlieue cossue de Buenos Aires, entretient une relation amoureuse avec Guayi, ardente et jolie paraguayenne que la famille avait recueillie enfant et qui travaille maintenant au service de ses parents. La passion qui s’est installée au fil des années entre les deux jeunes filles et qui a, pour Lala, la force du premier amour, est gardée secrète, moins pour son aspect homosexuel que pour son aspect social, une intimité, fut-elle amicale, entre une domestique et une bourgeoise étant proscrite.
SNES_ElNiñoPez
Guayi, pulpeuse et manipulatrice, répond au désir des hommes et ne retrouve pureté et fragilité que dans les bras de Lala. Elle porte en elle la cicatrice d’une blessure profonde. Lala, elle, a un regard pur et innocent mais la force de sa passion l’expose aux affres de la jalousie.
Pour échapper à un contexte familial lourd, elles ont ensemble le projet de rejoindre un jour le village dont est originaire Guayi, au bord du lac Ypoà et de s’y installer. Mais au moment où leur départ est imminent, le père de Lala meurt de façon inexpliquée. Cet événement va les séparer. Lala s’enfuit. Elle veut lever le voile sur des mystères qui se sont multipliés autour d’elle.
Lala lèvera le voile sur une partie du mystère. Elle aura des réponses à ses questions quand elle aura rejoint le lac Ypoà chargé de légendes et dont on dit qu’il abrite dans ses eaux un mystérieux enfant poisson aux pouvoirs magiques.
Le drame qui survient va confronter l’adolescente à une triple mort, celle inexpliquée de son père, celle de son amour sacrifié par les circonstances et celle de l’enfant mort, devenu enfant-poisson.
"El Nino pez" est à l’image de ses personnages contrastés, saisis entre amour et drame. La grâce, la noirceur, le charnel et la pureté se mêlent étrangement dans cette oeuvre sobre, sombre et intense. Les deux actrices, elles, sont lumineuses.
Après le remarqué "XXY"sorti en 2007,"El Nino pez"confirme le talent de Lucia Puenzo, jeune cinéaste argentine prometteuse.
Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « Roads »
    Gyllen est un garçon de tout juste dix-huit ans, originaire de Londres, parti avec sa famille pour des vacances au Maroc. On ne saura pas très bien les raisons pour lesquelles il décide de fausser... Lire la suite (16 juillet)
  • « Her smell »
    Bercky Something est une superstar du rock des années 90 qui a rempli les stades avec son Girls band : « Something She » Lorsque ses excès, ses caprices de vedette adulée finissent par mettre en... Lire la suite (15 juillet)
  • « Persona non grata »
    José Nunes et Maxime Charasse sont des amis de longue date et associés minoritaires dans une entreprise de BTP momentanément en difficulté. Face à la nécessité de protéger leurs intérêts, ils décident... Lire la suite (14 juillet)
  • « L’oeuvre sans auteur »
    A Dresde, en juillet 1937, un enfant, Kurt Barnet visite avec sa tante Elisabeth l’exposition sur « l’art dégénéré » organisée par le régime nazi pour lesquels les représentants notables sont entre autres... Lire la suite (14 juillet)
  • « Le voyage de Marta »
    Marta que son père à invitée avec son jeune frère pour des vacances au Sénégal dans un complexe touristique avec excursions et animations, s’ennuie ferme mais prend son mal en patience. Elle traîne sa... Lire la suite (13 juillet)