Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

"En sortant de l’école" 13 poèmes de Jacques Prévert mis en images

"En sortant de l’école " s’adresse aux tout-petits mais également à tous ceux qui ont gardé à l’oreille, lus, écoutés ou chantés, les poèmes de Jacques Prévert comme " En sortant de l’école ", " Le cancre " ou " Le dromadaire mécontent ".

Le film est une collection de 13 courts-métrages d’animation de trois minutes, qui se propose d’associer les poèmes à l’univers graphique de jeunes réalisateurs tout justes sortis des écoles d’animation françaises.

Coproduite par Tant Mieux Prod, Bayard Jeunesse Animation et France Télévisions pour une diffusion en mars 2014 dans l’émission Ludo sur France 3, à l’occasion du " Printemps des poètes ", cette collection rend hommage à l’esprit libertaire et explorateur de Prévert.

Chacun des 15 réalisateurs a choisi un poème, l’a illustré, interprété selon ses envies, ses rythmes, sa technique.

La diversité des techniques est l’un des clés de voûte de la mise en images de la collection : stop motion, banc-titre, papier découpé, 2D numérique, 3D…

C’est l’occasion pour Prévert, à titre posthume, de donner un coup de main à des artistes débutants.

Ici, ils ont carte blanche pour se faire une "carte de visite".

Le film propose un tour du monde un peu surréaliste avec " En sortant de l’école " de Lila Peuscet.

Sa technique est hybride mêlant décors, volume et animation 2D.

"Le gardien du phare aime trop les oiseaux " de Clément de Ruyter, dont la ligne de travail tourne autour de la couleur et du design dans le cinéma d’animation.

"Presque" de Mélia Gilson. Une petite fille devient femme et se confronte à la réalité du bonheur et du malheur. 2D.

"Les belles familles" (Supinfocom Valenciennes) nous amène à assister à un défilé burlesque de

tous les rois de France prénommés Louis.

"Le cancre " (Beaux –arts en Chine puis EMCA Angoulème). Le poème nous conduit dans les pensées d’un cancre.

" Les oiseaux du souci " de Marie Larrivé et Camille Authouart (ENSAD section cinéma d’animation). Un personnage tente de faire le deuil de sa bien-aimée.

" Quartier libre " de Marine Blin (Ecole de la Poudrière à Valence, ESSAT de Roubaix). Jean-Armand défie son commandant et déposant son képi dans la cage et en se coiffant de l’oiseau.

"Ane dormant " de Caroline Lefèvre (Ateliers de Sèvres, Arts décoratifs Strasbourg, EMCA) Un petit garçon coiffé du bonnet d’âne s’identifie à l’animal qui vient magiquement lui donner un coup de main pour faire son devoir.

"L’école des beaux-arts " d’Anne Huynh (EPSAA) Un père transmet à ses enfants la magie de l’émerveillement et de l’imaginaire.

"Tant de forêts " de Burcu Sankur et Geoffrey Godet (Supinfocom). Jacques Prévert fustige la destruction des forêts pour fabriquer de la pâte à papier, papier qui sert à alerter les gens sur les dangers de la déforestation.

" Page d’écriture " de Marion Lacourt (ENSAD). Un élève rêveur est visité par l’oiseau-lyre. Ils vont mettre un sacré bazar dans la classe !

" Le dromadaire mécontent " de Morgane Le Péchon (La Poudrière). Un jeune dromadaire assiste à sa toute première conférence. Il va passer de la jubilation à la déception.

Le film vaut pour la grande diversité des techniques utilisées et par le savoir-faire des jeunes artistes pour rendre toute la poésie des textes.

Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « Marvin ou la belle éducation »
    Marvin Bijou, douze ans, est un jeune garçon qui rencontre autant de difficultés dans sa vie familiale que dans les couloir du collège qu’il fréquente. Entre un père qui bricole et qui picole, une... Lire la suite (20 novembre)
  • "Thelma"
    Une première scène, énigmatique et intrigante, dans la forêt norvégienne donne sa tonalité au film, même si on ne la comprend pas immédiatement : un chasseur accompagné d’une fillette, avant d’avoir... Lire la suite (20 novembre)
  • « Argent amer »
    A peine sortis de l’adolescence, Xiao Min, Ling Ling et Lao Yeh ont les rêves de leur âge : partir et gagner leur vie. Ils quittent leur village pour tenter leur chance et grossir la masse des... Lire la suite (19 novembre)
  • « La educacion del rey »
    Le jeune Reynaldo accepte de participer à un cambriolage qui devait se dérouler sans encombres. C’était compter sans la présence d’un chien de garde. Le cambriolage tourne mal. Son frère et un ami... Lire la suite (19 novembre)
  • « Western »
    Une équipe d’ouvriers allemands a été engagée sur un chantier de construction d’une centrale hydraulique, à proximité d’une bourgade, à l’est de la Bulgarie. La présence de ces hommes sur cette terre... Lire la suite (18 novembre)