ACTIONS ACTUALITÉS

haut conseil de l’age

Entrevue avec Bertrand Fragonard lundi 11 septembre 2017

Entrevue avec Bertrand Fragonard le lundi 11 septembre 2017

Contexte :
La première commission du Haut conseil de l’âge a pris place en avril-mai 2017 pour étudier le recours aux financements privés dans la couverture de la perte d’autonomie.
Les six organisations des « 9 » CFE CGC – CFTC – CGT – FGR FP – FO – FSU – UNRPA avaient par courrier refusé de participer à cette commission réaffirmant notre souhait de voir une prise en charge public de la perte d’autonomie.
En juillet, nous avions à étudier en document d’orientations reprenant « la prise en charge financières des aides à l’autonomie ». Bertrand Fragonard nous avait laissé jusqu’à fin août pour envoyer nos amendements. Ce que nous avons fait.
Suite à cet envoi et notre réaffirmation d’une prise en charge public, Bertrand Fragonard nous avait proposé de le rencontrer.

Synthèse de notre rencontre du lundi 11 septembre 2017

Bertrand Fragonard nous a présenté son programme jusqu’à la fin de l’année 2017
. La mise à jour des données de cadrage sur la perte d’autonomie.
. Les mises à jour avec de nouvelles données et apports de la prise en charge financières des aides à l’autonomie et son incidence sur la qualité des personnes âgées et leurs proches aidants à domicile et en établissement avec leur synthèse.
. Son souhait de renforcer le dossier des aidants avant la séance du mois d’octobre : congés, rémunérations.
Bertrand Fragonard a tenu à nous affirmer son intérêt d’une telle rencontre avec un groupe (unitaire) représentant les personnes âgées. Regrettant comme nous du manque de visibilité et du poids des représentants des usagers dans cette nouvelle instance à 88 membres. Nous avions rappelé les interventions de membres « jeunistes » ou nous informant de leurs expériences personnelles.
Puis il a repris nos amendements :
Rappelant que le handicap est une « malchance » et la vieillesse une « fatalité » pour lui, la barrière d’âge à 60 ans, est un sujet difficile, politique, que le Haut conseil n’est pas à même de traiter mais qu’il abordera avec le dossier des aidants qui présente une différence de traitement entre les personnes âgées et les personnes handicapées.
Il nous a fait part de son souci de réintégrer dès maintenant le statut des aidants avec une augmentation du plan d’aides aux aidants : congés, rémunérations (actuellement exclusion des conjoints contrairement à la PCH).
La prise en charge de l’autonomie avec plusieurs solutions aides public, aides privées (pas pour le domicile mais pour le financement des EHPAD avec déduction fiscale et une rente non imposable) … pour un avis à la prochaine séance du 12 octobre.
Nous avons abordé des sujets sensibles : l’aide sociale à l’hébergement -ASH : l’augmentation du reste à vivre passer de 90€ à 150 € plus le financement de la mutuelle complémentaire ; faire « bouger » la récupération sur succession pour laisser un héritage en se calant sur le plancher de l’allocation de solidarité pour les personnes âgées - ASPA (39 000€) ;aménager le régime de l’obligation alimentaire : la suppression des aides alimentaires qui pourraient se chiffrer à plus de 2,5 milliards ; de nouvelles recettes : droits de succession, deuxième journée de solidarité, CASA (0.3 à 0.9) pour près de 2,7 milliards.
Problème d’information et de communication : méconnaissance de l’existent : couverture maladie universelle complémentaire -CMUC, aide au paiement d’une complémentaire santé – ACS, crédit d’impôt depuis 2016 (qui malheureusement demande à être récupéré l’année suivante dans la déclaration). Le manque d’études et de statistiques qui peuvent exister nous dit Bertrand Fragonard comme celles de l’IGAS. Une demande sera faite à la DREES pour avoir la répartition des aides et reste à charge par PCS (profession et catégories socio-professionnelles) …
Une réunion qui a mérité d’exister avec une ouverture sur d’autres rencontres possibles… Nous nous sommes quittés en réaffirmant notre demande d’un financement tout public. A nous maintenant de travailler ensemble le « tout sécurité sociale » !

Autres articles de la rubrique ACTIONS ACTUALITÉS

  • MATERIEL POUR L ACTION
    Pressurés et maltraités, c’est assez ! Nous sommes 17 millions de retraité-e-s : imposons-nous, exprimons notre colère ! Nous sommes particulièrement pressurés depuis 2013 : La liste est longue... Lire la suite (14 novembre)
  • Lettre ouverte LREM
    M. Gilles Le Gendre Président du groupe La République en Marche Assemblée nationale 126, rue de l’Université 75355 Paris 07 SP Montreuil, le 5 novembre 2018 Lettre ouverte Monsieur le Président... Lire la suite (12 novembre)
  • CR RÉUNION GROUPE DES 9
    Le groupe des neuf s’est réuni le 5 novembre au siège de la CFTC Les actions du 3, 9, 18 octobre ont confirmé la colère des retraité-e-s. Bonne couverture de presse le 3, 104 initiatives... Lire la suite (11 novembre)
  • APRES LE 18 OCTOBRE
    Après le 18 octobre : COMMUNIQUE Une nouvelle fois dans toute la France plus d’une centaine de milliers de retraités et retraitées se sont mobilisés. Ils étaient plus de 15 000 manifestants à Paris,... Lire la suite (24 octobre)
  • Communiqué de presse -FSU
    Les retraité.es en colère ! Premières mobilisations d’octobre A l’appel des neuf organisations de retraité.es (CGT, FO, CFE-CGC, CFTC, FSU, FGR-FP, Solidaires, UNRPA et LSR), des délégations venues... Lire la suite (8 octobre)