Année 2017-2018

Epreuves du baccalauréat : quelques rappels (Rouen)

En cette période où la plupart des collègues sont sollicité.e.s pour la passation et la correction des épreuves du baccalauréat, on trouvera ci-dessous quelques éléments de réponse aux questions les plus courantes.

Question  : Mon établissement vient de m’appeler pour assurer une mission dans le cadre du baccalauréat. Dois-je m’y rendre ?
Réponse  : Non, une convocation par téléphone n’a aucune valeur : tout examinateur / examinatrice doit recevoir une convocation écrite émanant du service rectoral des examens (DEC).
Pour les épreuves se déroulant dans l’établissement d’exercice (ECA LV, ECE, TPE…), il faut exiger une convocation écrite du chef d’établissement afin notamment d’être couvert sur les créneaux horaires sur lesquels vous n’avez habituellement pas cours.

Question  : Peut-on être convoqué pour n’importe quel examen ou concours ?
Réponse  : Tant que cet examen ou concours correspond à la qualification détenue par le professeur, rien ne s’y oppose, quel que soit le service d’enseignement accompli dans l’année scolaire considérée. Il n’y a pas de distinction entre professeur en lycée et professeur en collège : tout professeur d’une discipline est qualifié pour évaluer dans sa discipline à tous les niveaux d’enseignement du second degré.
En revanche, le SNES-FSU demande que les professeurs en charge des classes d’examen pendant l’année soient convoqués prioritairement.
Dans tous les cas, les évaluateurs doivent être déchargés de cours pendant la période de passation et / ou de correction des épreuves.

Question  : Je suis professeur contractuel. Puis-je être convoqué pour participer au jury du baccalauréat ?
Réponse  : Oui, dans les mêmes conditions que celles prévalant pour tous. Il convient toutefois d’être très attentif au cadre fixé par le contrat de travail. Si ce-dernier se termine le 30 juin et que les épreuves considérées se poursuivent au-delà de cette date (épreuves en juillet, par exemple), il est impératif que le rectorat établisse un avenant au dit contrat pour couvrir la totalité de la période. Faute de quoi, vous ne pourriez ni être payé, ni même couvert dans le cadre réglementaire général du travail.

Question  : Peut-on être convoqué pour le deuxième groupe d’épreuves du Baccalauréat sans avoir été correcteur du premier groupe ?
Réponse  : Les professeurs sont à disposition de l’administration sur toute la période de l’examen. Il n’est donc pas exclu d’être examinateur du deuxième groupe sans l’avoir été pour le premier.

Question  : Je suis professeur de philosophie. Puis-je être sollicité pour les surveillances ?
Réponse  : Les professeurs de philosophie sont dispensés de surveillance à l’issue de l’épreuve de philosophie, selon une demande ancienne du SNES-FSU, à laquelle le ministère répond positivement dans la note de service relative au calendrier du bac.

Question  : Y a-t-il un nombre maximum d’heures de surveillance ?
Réponse  : Les heures de surveillance doivent être équitablement réparties entre tous les collègues de l’établissement. Dans certains cas, notamment dans les centres d’examen importants, le recours à des professeurs titulaires de l’enseignement privé sous contrat ne doit pas être exclu.
En tout état de cause, il ne saurait être accepté que le nombre d’heures de surveillance dépasse le service hebdomadaire habituel d’un collègue.

Autres articles de la rubrique Année 2017-2018