Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

Un film de Laurent Carceles (France)

"Equinoxe" Sortie en salles le 30 mars 2011

Martin et Nathalie vivent avec passion leur rencontre récente. En week-end dans la région du Mont St Michel, il décident de faire des photographies sur fond de mer, de la jeune femme à peine enceinte. Le brouillard qui se lève ou leur insouciance les amène à s’égarer.
La marée les surprend. Ils sont bientôt cernés par les eaux de toutes parts.
Le film de Laurent Carceles commence comme une escapade amoureuse mais très vite, le ton de la narration change et la fuite du couple à travers les sables détrempés, devient prétexte, à chaque halte, à une réflexion sur la mort, l’amour, l’enfantement. Le propos s’envole dans un lyrisme d’autant plus difficile à suivre que le récit sur lequel le film s’était engagé se dilue dans un discours mystique faisant référence autant à la mythologie qu’aux légendes bretonnes.
La plage où les deux protagonistes vont périr, se charge de silhouettes sombres qui pourraient être celles de femmes de marins à la recherche de proches qui ont péri, ou le fantôme de ceux que la marée à surpris et que les flots ont englouti.

© Dracar

On se perd dès lors dans les véritables intentions du réalisateur-scénariste. Les personnages qui s’interrogent sur les grands thèmes de la vie, sur la mort, alors que le danger est imminent se comportent de façon plutôt flegmatique -ou fataliste- et le spectateur, pour cheminer dans le récit est tenu de faire l’impasse sur un curieux enchaînement des événements.
Obligés de se dénuder pour traverser à pied un bras de fleuve, le couple se retrouve miraculeusement vêtu sur l’autre rive où la jeune femme malgré la fuite, a trouvé le temps de nouer convenablement son foulard.
L’explication est peut-être dans le fait qu’une grande partie du film a été tourné en studio. Il en résulte une distanciation théâtrale et le brouillard où le couple s’égare sent à plein nez le fumigène.
On pourrait dire que le film est entre deux eaux pour oser un mauvais jeu de mots, et il aurait fallu, pour convaincre, qu’il garde le cap et s’en tienne à une seule tonalité, qu’il choisisse entre le traitement réaliste ou la réflexion philosophique.
Le réalisateur n’a pas résisté au plaisir de nous offrir à voir de beaux couchers de soleil rougeoyants sur lesquels il s’attarde alors que la fuite désordonnée se poursuit et que la mort est sur les pas des deux protagonistes.
Qui est le jeune homme sur la colline ? Quelle est l’utilité, pour le récit, de ces enfants et de leur accompagnatrice qui, dans le cadre d’une classe découverte sur les grandes marées d’équinoxe, s’égaient dans les dunes alors que la tragédie se prépare ?
On sort de la projection , un peu perdu, sans trop savoir si on a pris le bon chemin.
Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « Centaure »
    Dans un village du Kirghizstan, Centaure, une ancien voleur de chevaux, mène maintenant une existence paisible auprès de sa famille. Proche de son jeune fils, il aime par dessus tout lui raconter... Lire la suite (24 janvier)
  • « Fortunata »
    Fortunata est une jeune femme instable et tourmentée. Mère d’une petite fille de huit ans, elle traîne à ses basques les séquelles d’un mariage raté. Elle vit en banlieue, elle est coiffeuse à domicile... Lire la suite (21 janvier)
  • « Hannah »
    Hannah vit seule depuis le jour où elle a accompagné son mari dans la prison où il purge une peine à la suite d’une condamnation dont la raison sera révélée à la fin du récit. Elle est dans le déni... Lire la suite (21 janvier)
  • « La douleur »
    Juin 1944. La France est sous l’occupation allemande. L’écrivain Robert Antelme, élément très actif de la résistance est arrêté et déporté. Sa jeune femme, Marguerite, écrivain et résistante elle aussi,... Lire la suite (20 janvier)
  • « Marie Curie »
    Physicienne-chimiste d’origine polonaise, Marie Sklodowska-Curie fut une pionnière dans l’étude de la radioactivité. Toutes ses recherches pour développer la recherche scientifique, elle les a... Lire la suite (20 janvier)