Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

Un film de Joaquim Pinto (Portugal)

"Et maintenant, rappelle-moi" Sortie en salles le 12 novembre 2014.

C’est dans les années 80 que Joaquim Pinto se révèle comme ingénieur du son. Il travaille en collaboration avec Manoel de Oliveira et Joào César Monteiro dont il produira en 1995 " La comédie de Dieu" .

On retrouvera son nom au générique de "Loin" d’André Téchiné en 2001.

A l’époque il est déjà atteint à la fois du Sida et d’une hépatite C. Mais très vite, les maladies progressant, les tournages vont devenir trop éprouvants pour lui.

Il décide alors d’abandonner ses activités professionnelles cinématographiques et de partir avec son ami Nuno (qu’il épousera dès que le mariage gay est autorisé au Portugal) sur l’île de Santa Maria aux Açores.
Cinéma : "Et maintenant, rappelle-moi"
Là, il prend des cours d’agriculture et se reconvertit dans la culture de la terre.

Mais l’échec consécutif de deux traitements contre le sida le contraint à revenir vivre au Portugal.

Là, il s’installe à la campagne, cultive à nouveau, plante des arbres, toujours accompagné de ses quatre chiens.

Mais la maladie s’emballe et il entre dans un protocole de soins expérimentaux, très toxiques.

Alors que le pays lutte contre la crise économique, que les arbrisseaux qu’il plante sont confrontés la grande sècheresse, la forêt portugaise lutte contre les incendies et lui contre la maladie qui l’affaiblit chaque jour un peu plus.

"Et maintenant, rappelle-moi" est un journal intime. Joaquim Pinto a choisi de le tenir en images et les digressions qui le rythment conviennent bien au rendu cinématographique de l’exercice.

Lyrisme et constats terre à terre, scènes de la vie quotidienne et emballements poétiques rendent à égalité, la force indestructible et la fragilité chancelante de cet homme à bout de force mais jamais à bout d’espoir.

Un témoignage fort et émouvant.

Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « Le déserteur »
    Quelque part dans le monde où la guerre fait rage. Philippe, un homme fasciné par le personnage et l’univers des films de Charlie Chaplin a fui Montréal pour un Ouest américain aussi sauvage... Lire la suite (22 août)
  • « Haut perchés »
    Une femme et quatre hommes qui se connaissent à peine se retrouvent dans un appartement au dernier étage d’un immeuble qui surplombe Paris. Ils ont en commun d’avoir tous été victimes d’un même... Lire la suite (20 août)
  • « Reza »
    Reza et Fati ont pris la décision de divorcer. La vie commune a fini par lasser Fati et Reza s’est résigné au choix de son épouse tout en caressant l’idée qu’elle reviendrait un jour ou l’autre sur une... Lire la suite (20 août)
  • « Roubaix, une lumière »
    A Roubaix, une nuit de noël. Pour le commissaire Daoud qui sillonne la ville où il a grandi, c’est la routine, voitures brûlées, altercations... Dans son service, vient d’arriver Louis Coterelle,... Lire la suite (19 août)
  • « Nuits magiques »
    Lorsqu’un producteur de films de renom est retrouvé mort au fond du Tibre, les premiers à être soupçonnés du meurtre sont les trois apprentis scénaristes qu’il avait rencontrés au cours d’un dîner et qui... Lire la suite (15 août)