Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

Un film de Joaquim Pinto (Portugal)

"Et maintenant, rappelle-moi" Sortie en salles le 12 novembre 2014.

C’est dans les années 80 que Joaquim Pinto se révèle comme ingénieur du son. Il travaille en collaboration avec Manoel de Oliveira et Joào César Monteiro dont il produira en 1995 " La comédie de Dieu" .

On retrouvera son nom au générique de "Loin" d’André Téchiné en 2001.

A l’époque il est déjà atteint à la fois du Sida et d’une hépatite C. Mais très vite, les maladies progressant, les tournages vont devenir trop éprouvants pour lui.

Il décide alors d’abandonner ses activités professionnelles cinématographiques et de partir avec son ami Nuno (qu’il épousera dès que le mariage gay est autorisé au Portugal) sur l’île de Santa Maria aux Açores.
Cinéma : "Et maintenant, rappelle-moi"
Là, il prend des cours d’agriculture et se reconvertit dans la culture de la terre.

Mais l’échec consécutif de deux traitements contre le sida le contraint à revenir vivre au Portugal.

Là, il s’installe à la campagne, cultive à nouveau, plante des arbres, toujours accompagné de ses quatre chiens.

Mais la maladie s’emballe et il entre dans un protocole de soins expérimentaux, très toxiques.

Alors que le pays lutte contre la crise économique, que les arbrisseaux qu’il plante sont confrontés la grande sècheresse, la forêt portugaise lutte contre les incendies et lui contre la maladie qui l’affaiblit chaque jour un peu plus.

"Et maintenant, rappelle-moi" est un journal intime. Joaquim Pinto a choisi de le tenir en images et les digressions qui le rythment conviennent bien au rendu cinématographique de l’exercice.

Lyrisme et constats terre à terre, scènes de la vie quotidienne et emballements poétiques rendent à égalité, la force indestructible et la fragilité chancelante de cet homme à bout de force mais jamais à bout d’espoir.

Un témoignage fort et émouvant.

Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • "Le bal des actrices"
    En 2006, Maïwenn réalise "Pardonnez-moi", un premier long métrage qui obtient un beau succès critique et décroche une double nomination aux Césars 2007. Cette fois-ci, elle réquisitionne pour son film... Lire la suite (Janvier 2009)
  • "Better things"
    Pour qui réduirait le cinéma anglais aux comédies sociales urbaines, la vision de "Better things" a de quoi décontenancer. Le film de Duane Hopkins dépeint les doutes et les peurs de deux... Lire la suite (Janvier 2009)
  • "Des idiots et des anges"
    Dans le panorama conventionnel de l’animation américaine, Bill Plymton fait un peu figure de mauvais élève. Aux images de synthèse et à la fabrication par ordinateur, il a toujours préféré l’usage du... Lire la suite (Janvier 2009)
  • "Mutum"
    Mutum est un endroit perdu du Sertao, région montagneuse du centre du Brésil. C’est là que vit Thiago et sa famille. Le jeune garçon qui a pour seul ami son frère Felipe, est un rêveur. Il ne cesse de... Lire la suite (Janvier 2009)
  • "Choron dernière"
    Pierre Carles est un documentariste dont les méthodes d’investigation bien connues s’apparentent à celles utilisées par Michael Moore. Son dernier film ne prétend pas retracer l’ensemble de l’existence... Lire la suite (Janvier 2009)