Physique-Chimie

Etat des lieux mis à jour en juin 2019

L’enseignement de la physique-chimie subit des mesures drastiques ces dernières années : réduction des horaires au lycée et en 3eme, globalisation des horaires et des programmes de Sciences et Technologie en 6eme,disparition des groupes, diminution des budgets pédagogiques ...
Les textes qui vont désorganiser le lycée ont été publiés au BO au cours de l’été 2018 malgré leur rejet au conseil supérieur de l’éducation : fin des séries remplacées par un tronc commun chétif et des spécialités à la carte, évaluations omniprésentes et bacs locaux.
De nouveaux programmes sont en cours de rédaction pour une parution fin octobre. Cette précipitation risque de nuire à la cohérence des programmes.

Derniers articles publiés sur les pages Physique-Chimie :
- article portail : Physique-chimie : analyse des programmes de physique-chimie et des propositions d’évaluations
- ENSEIGNEMENT SCIENTIFIQUE : LOURD ET ABSTRAIT
- Physique-chimie : quelles questions poser en formation disciplinaire ?article
nouveaux programmes de lycée

- Calculatrice en mode examen
- Groupes de sciences au collège : DHG, comment les défendre ?
- EIST au cycle 3 : ne rien se laisser imposer !
- ORS rentrée 2015 : ce qui change en SPC

Derniers articles publiés sur le site :
Grève de la surveillance du premier jour des examens : consultation des adhérents
- Lycée, bac, post-bac : s’informer et agir !
- FAQ des ORS

Lien ministériel :
- Programmes des cycles 3 et 4
- Programme de 2nde aménagé

De fait, nos conditions de travail se sont encore dégradées avec la réforme du collège. Celle du lycée n’arrangera rien. Pour nos élèves, il en résulte des conditions d’apprentissage difficiles. La matière devrait leur permettre une rupture avec les apprentissages plus traditionnels en suscitant la curiosité par la pratique expérimentale, développer leur sens de l’observation du monde qui les entoure … L’Assemblée nationale a adopté, le 21 février 2017, la résolution sur les sciences et le progrès dans la République. Combien de temps s’écoulera-t-il avant qu’elle ne soit écoutée par le gouvernement ?

Actualités 2018-2019 pour le groupe Physique-Chimie :
- Analyse des programmes de lycée dès leur parution
- Consultation de la profession par le SNES-FSU et éventuelles propositions.
- Journée de réflexion disciplinaire : Date à venir
groupe Physique Chimie

contacts groupe Physique-Chimie SNES-FSU : physique.chimie@snes.edu ou anne-sophie.legrand@snes.edu et isabelle.tourtier@snes.edu
Définir précisément dans "objet" le contenu de votre message

Pour les séries STL, STI2D... merci de doubler sur
enseignements.technologiques@snes.edu

..........................................................................................................

Autres articles de la rubrique Physique-Chimie

  • contact
    Nous vous invitons à contacter le groupe physique chimie à l’adresse suivante : physique.chimie@snes.eduLire la suite (Septembre 2010)
  • Groupe Physique Chimie
    Les sciences physiques et chimiques se doivent de fournir aux élèves, bien plus qu’un contenu purement scolaire, un enseignement formateur et par là même émancipateur : permettre à tous d’accéder à une... Lire la suite (Décembre 2014)
  • DNB 2019 : les sciences au menu
    Eduscol a publié le 29 avril 2019 les deux disciplines qui seront au menu des sessions de juin et de rattrapage du 17 septembre prochain aux DNB général et aussi au DNB de la série professionnelle :... Lire la suite (30 avril)
  • ENSEIGNEMENT SCIENTIFIQUE : trop dense !
    Malgré un vote négatif du Conseil supérieur de l’éducation (CSE), le ­programme d’Enseignement scientifique de Première a été maintenu en l’état. Ce programme intellectuellement ambitieux ne convient pas... Lire la suite (30 mars)
  • Calculatrice et mode examen à la session du baccalauréat 2019 : statu quo
    Le mode examen verrouille l’accès à la mémoire du système, et donc à toutes les formules entrées dans la calculatrice, ce qui permet d’éviter la triche. Annoncé en 2015, ce dispositif anti-triche pour... Lire la suite (16 janvier)